Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Refus de marier une femme voilée

le - - Droit

Le TGI de Toulon a donné raison le 21 septembre à l'adjointe au maire de la Seyne-sur-Mer (Var) qui avait refusé de marier un couple dont la fiancée portait un voile.

L'avocat du couple, Me Gilles Devers, a annoncé son intention de former immédiatement appel devant la cour d'appel d'Aix-en-Provence, rappelant que le fiancé était né dans la commune, que la fiancée y vivait depuis trente ans et que les enfants du couple allaient à l'école publique. Le tribunal, statuant en référé, a estimé que "la preuve d'un trouble manifestement illicite (n'était) pas rapportée". "Dans la mesure où le port d'un voile dissimule le visage, même pour partie, d'un des futurs époux et ne permet pas à l'Officier d'état civil de s'assurer de façon certaine de l'identité de celui-ci, il ne peut lui être reproché de refuser de célébrer le mariage faute de pouvoir recueillir valablement les consentements nécessaires", selon le jugement. Plusieurs femmes voilées ont déjà pu célébrer leur mariage à la Seyne-sur-Mer après avoir accepté de dégager leur visage quelques instants.






Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer