Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Réaction de l'UMIH à l'allocution du président de la République

le - - Actualité

Réaction de l'UMIH à l'allocution du président de la République
Wikimedia Commons

Le président de la République a annoncé le pire des scénarios possibles pour les CHRD. Selon l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie, « la catastrophe économique est confirmée et si nous avions un doute, l'année 2020 est une année perdue pour les CHRD ».

Comme le précise Roland Héguy, son président confédéral, « Pour nos entreprises, nous ne pouvions plus entendre parler de simples reports des charges sociales et fiscales, mais ce soir le président de la République a ouvert une porte pour des annulations totales de nos charges, ce qui s'explique aisément par les recettes nulles du secteur. Nous saluons l'annonce d'un plan sectoriel pour la restauration, l'hôtellerie, et le tourisme. Nous y travaillons déjà. Nous pouvons en revanche regretter d'être l'un des seuls secteurs sans effet d'horizon pour l'ouverture de nos établissements, alors même que nous travaillons déjà à des guides pratiques pour exercer nos métiers en préservant la santé de nos salariés et de nos clients. Enfin, nous nous félicitons des propos du président qui invite les assureurs à “être au rendez-vous de cette mobilisation économique” le monde de l'assurance va peut-être, enfin, prochainement être aux côtés des entreprises. Notre mobilisation dure depuis le 16 mars. »




Jean-Paul VIART
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer