Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Quel impact de la crise sanitaire sur la digitalisation des TPE?

le - - Entreprise - Vie des entreprises

Quel impact de la crise sanitaire sur la digitalisation des TPE?
© Ifop

Selon une récente étude Ifop pour Mastercard sur les conséquences de la crise sanitaire sur la digitalisation des TPE, bien que cette dernière ait permis une amorce de la digitalisation de ces structures, plus de la moitié de leurs dirigeants la perçoivent comme une obligation plutôt que comme une opportunité.

Si les données permettant de constater que la Covid a pu être vecteur de l'accélération de la digitalisation des entreprises en France sont nombreuses, tel n'est pas le cas concernant les très petites entreprises (TPE), qui représentent pourtant deux tiers des structures françaises. C'est pour cette raison que l'Ifop, à la demande de Mastercard, a mené, du 7 au 22 décembre dernier, une étude auprès d'un échantillon de 400 dirigeants de TPE employant entre 1 et 9 salariés, dont il ressort que la crise sanitaire a été vecteur d'accélération de la digitalisation pour 18 % des TPE françaises.

Pour les 51 % de dirigeants de TPE les moins digitalisés estimant que ces projets ne sont pas nécessaires pour leur entreprise, la pédagogie reste alors un élément indispensable, sachant que 67 % appréhendent cette digitalisation comme « un passage obligé » plutôt que comme une opportunité.

Une légère amorce de la digitalisation des TPE

De nombreuses TPE sont dotées d'équipements tels que des logiciels de gestion, de comptabilité ou de RH, des sites internet vitrine ou encore une page professionnelle sur les réseaux sociaux. Toutefois, elles sont encore 66 % à ne pas disposer de site Internet de e-commerce permettant la vente de leurs produits ou services en ligne et 33 % à ne pas avoir de site internet « vitrine » pour présenter son entreprise ou son activité.

A cela s'ajoute 47 % de TPE qui n'ont pas de référencement ou d'outil d'optimisation de leur référencement sur internet. Par ailleurs, 55 % n'ont pas d'outil de communication collaboratif ou de visioconférence comme Skype, zoom, ou MS Teams, et 42 % ne disposent pas de logiciel de gestion commercial.

Point important révélé par l'étude, la crise a été, ou sera, le vecteur d'accélération de la digitalisation pour près d'une TPE française sur cinq. En effet, 15 % de celles qui ont au moins un équipement ou un projet d'équipement digital, soit 92 % de l'échantillon interrogé, ont accéléré leur projet de digitalisation. A noter toutefois l'hétérogénéité de ces résultats, notamment au regard du secteur d'activité de l'entreprise, de sa taille et de son emplacement géographique.

Ainsi, les TPE appartenant au secteur des services (19 %), implantées en Île-de-France (20 %) et les plus grosses (28 % de celles qui emploient 6 à 9 salariés) ont accéléré leur digitalisation durant la crise. A contrario, les TPE employant 1 ou 2 salariés ne sont que 11 % dans ce cas.

Une digitalisation encore trop perçue comme une contrainte

Autre enseignement marquant de l'étude, si pour 29 % des TPE, la digitalisation est « plutôt une opportunité motivante », pour 67 % il s'agit d'un « passage obligé », un chiffre qui atteint 72 % dans le secteur de l'industrie. Des chiffres cohérents sachant que seuls 32 % des sondés la considèrent comme l'opportunité « d'accroître leur notoriété et d'attirer de nouveaux clients ».

« La digitalisation est une des clés de la résilience des très petites entreprises. Nous sommes conscients des nombreuses contraintes qui pèsent sur les dirigeants de TPE et des difficultés à s'approprier un sujet qui n'est pas le cœur de leur activité. Il nous appartient donc de leur démontrer que la numérisation de l'entreprise n'est pas une contrainte supplémentaire mais bien un levier essentiel pour leur croissance et leur développement », explique Solenne Marquet, Director, Product Management chez Mastercard.

Interrogés sur leurs objectifs, les dirigeants qui ont accéléré leurs projets de digitalisation, ou qui ont l'intention de le faire, comptent travailler à la création d'un site internet « vitrine » qui permet de présenter l'entreprise ou l'activité puis d'un site Internet de e-commerce qui permettra de vendre leurs produits ou services en ligne (34%). Ils abordent ensuite le référencement ou l'optimisation de leur référencement sur Internet, la création d'une page professionnelle sur des réseaux sociaux ou bien encore à l'acquisition d'un outil de communication collaboratif ou de visioconférence comme Skype, zoom ou MS Teams.

Digitalisation, le paradoxe Français

L'étude a également mis en évidence un paradoxe s'agissant du niveau de connaissance des outils numériques des dirigeants de TPE car, s'ils sont 70 % à savoir ce qu'est le référencement d'une page internet, 59 % n'ont pas une idée précise de ce que sont les outils d'aide à la création de site internet comme WordPress, dont 45 % n'ont même jamais entendu parler.

De la même manière, 79 % ne savent pas précisément ce qu'est un logiciel de « cloud computing » et 85 % ne sont pas coutumiers du terme de logiciels SaaS (software as a service). Pour autant, seuls 12 % des sondés déclarent que l'absence ou le peu de projet de digitalisation mis en place est dû à leur sentiment d'incapacité, faute de connaissances, loin derrière la non-nécessité pour leur entreprise (51%).

Ainsi, mises en miroir, ces données révèlent un vrai paradoxe français ainsi que le rôle et les efforts nécessaires qui doivent être entrepris par toutes les parties dans un objectif de sensibilisation et d'apprentissage.

« Ces chiffres mettent en avant l'enjeu primordial de la pédagogie et de la formation qui doivent être notre priorité à tous, institutions publiques et acteurs privés. C'est en sa qualité de partenaire technologique des entreprises que Mastercard travaille avec les organisations afin de soutenir l'économie locale grâce au numérique. Les atouts qu'il représente doivent en effet devenir compréhensibles, concrets et l'adoption de ces outils être facilitée pour les TPE », souligne Solenne Marquet.




Anne MOREAUX
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer