AccueilEntrepriseVie des entreprisesQuel bilan tirent les Français de la période de confinement sur leur travail ?

Quel bilan tirent les Français de la période de confinement sur leur travail ?

Avec le confinement, les Français ont dû s'adapter à une nouvelle façon de travailler, à distance. Une situation impliquant de profonds changement qui auront un impact durable sur la vie salariale, ce que confirme l'étude menée par la plateforme d'interaction Sparkup. Si plus de la moitié des sondés sont heureux de retourner travailler le 11 mai, les trois quarts aimeraient obtenir plus de jours de télétravail.
Quel bilan tirent les Français de la période de confinement sur leur travail ?
@ DR

EntrepriseVie des entreprises Publié le ,

D'après les résultats du sondage réalisé en ligne par Diffusis France pour Sparkup via les réseaux sociaux Facebook, Twitter et Linkedin, 55 % des Français sont heureux de retourner travailler en présentiel le 11 mai. Seulement 34,9 % des personnes se disent « moyennement heureuses » et 10,5 % ne le sont « pas du tout »

Un constat plutôt positif qui confirme que les salariés apprécient leur environnement de travail qui leur a manqué.

Par ailleurs, ce sondage montre aussi qu'ils ont fait preuve d'une grande capacité d'adaptation. Psychologiquement, les sondés semblent ne pas avoir été trop perturbés par le télétravail forcé. En effet, 29,3% des Français précisent avoir « très bien » vécu cette période, 43,9 % l'avoir « bien » vécu, tandis que seulement 7,3% confessent ne l'avoir « pas bien du tout » vécu.

« Pour les entreprises, la première étape face à la crise a été l'organisation du télétravail. Mettre en place de nouveaux outils, rendre possible la collaboration à distance. Ces chiffres nous montrent que cette phase a relativement été bien menée. C'est très encourageant et je pense que le Covid-19 nous aura fait gagner 5 ans de maturité sur le télétravail et les réunions à distance », déclare Vincent Bruneau, fondateur et CEO de Sparkup.

Vers davantage de télétravail et plus de dialogue ?

Ce qui est intéressant dans cette étude est qu'elle démontre que cette période inédite a été révélatrice de nouveaux besoins en terme de management et d'organisation du travail.

Ainsi, après le confinement, 73,8% des travailleurs français aimeraient obtenir plus de jours de télétravail qu'avant, dont près de la moitié souhaiterait obtenir une journée par semaine.

En outre, si le travail à distance semble ne pas avoir affecté l'implication des collaborateurs dans la vie de leur entreprise, plus de la moitié estime qu'il n'a pas changé la manière de communiquer avec leur manageur et ne se sont pas sentis plus écoutés.

Il s'avère que la parole a été assez peu donnée aux salariés pendant la crise : 41,5 % des sondés estiment ne « pas du tout » avoir pu s'exprimer ; 33,8 % ont répondu « oui un peu » et 24,6 % seulement « un peu ».

En matière de réunion, même à distance, les collaborateurs sont mitigés sur leur implication, même s'ils considèrent que les outils digitaux mis en place par leur entreprise ont été efficaces. L'étude montre que les salariés privilégient les échanges en petit comité qui permettent le dialogue et l'écoute.

Finalement, les Français semblent assez partagés sur le bilan qu'ils dressent de leur vie professionnelle depuis le début de la crise. Si 38,7 % d'entre eux indiquent que le confinement a « complètement » changé la vision qu'ils avaient de leur métier, 40,3 % considèrent que ça n'a rien changé du tout et 21 % que ça l'a « un peu » modifié.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 30 septembre 2022

Journal du30 septembre 2022

Journal du 23 septembre 2022

Journal du23 septembre 2022

Journal du 16 septembre 2022

Journal du16 septembre 2022

Journal du 09 septembre 2022

Journal du09 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?