AccueilEntrepriseChiffreQuand un expert-comptable devient coach, les dirigeants performent !

Quand un expert-comptable devient coach, les dirigeants performent !

Les experts-comptables sont réputés pour être les premiers conseils des chefs d’entreprise. Mais lorsqu’en plus, ils se forment au métier de coach, leur impact est décuplé.
Quand un expert-comptable devient coach, les dirigeants performent !
© Absoluce - Morgane Marc, associée Absoluce, expert-comptable et coach.

EntrepriseChiffre Publié le ,

Morgane Marc, associée Absoluce, expert-comptable et coach, témoigne de son parcours et des bénéfices qu’en retirent les dirigeants.

Pour obtenir un avis, bénéficier d’un conseil, faire part d’une difficulté, le premier réflexe d’un chef d’entreprise est d’appeler son expert-comptable. Avec la crise du Covid, le besoin qu’avaient les dirigeants de connaître les règles qu’ils devaient mettre en place pour leurs salariés, la manière d’obtenir des aides, l’impérieuse nécessité qu’ils éprouvaient de se rassurer, d’identifier ce qu’ils pouvaient prévoir, ou pas, d’envisager les « plans B », ont engendré des heures et des heures de discussion avec leurs experts-comptables. Au-delà du conseil en gestion, ceux-ci ont apporté un important soutien humain à leurs clients.

Une double approche qui permet d’aller plus loin avec le dirigeant

Cette période a été le déclencheur pour Morgane Marc : «Cela faisait des années que l’accompagnement des dirigeants était mon sujet de prédilection, et il m’arrivait fréquemment de leur prescrire des coachs. Au moment du confinement, nous évoquions avec mes clients des sujets de stratégie, de management, d’éthique… J’ai décidé de sauter le pas et de suivre une formation de coach». Elle a sélectionné l’Académie du coaching, organisme reconnu qui est à l’origine du développement du coaching en France depuis trente ans, pour se former durant quatorze mois, deux jours par mois, sans compter le travail personnel et les travaux en groupe. Aujourd’hui, elle est coach certifiée et elle a enclenché ses premières missions, qui peuvent être réalisées soit pour les clients de son cabinet d’expertise comptable, soit pour d’autres clients. Ce choix stratégique d’élargir ses compétences a été fait en concertation avec ses associés, pour enrichir l’offre du cabinet, et plus largement du réseau national Absoluce dont celui-ci est membre.

Conseil ou coach, à chaque situation savoir opter pour la posture adéquate

Rappelons que le conseil consiste à apporter des solutions à son client, alors que le coaching a pour vocation à amener le client à trouver les solutions par lui-même. La posture est différente, il est essentiel d’en être conscient et de l’incarner. Le dirigeant peut avoir besoin de faire un point sur la productivité de son entreprise, sa trésorerie, sa gestion et dans ce cas la posture de conseil sera la plus appropriée. En revanche, si l’on prend l’exemple d’une réflexion stratégique, c’est la posture de coach qui pourra être la plus efficace. Morgane Marc témoigne : «Un de mes clients avait trois projets de développement qui ne pouvaient pas être conduits simultanément, il s’agissait de définir lequel était prioritaire. Je pars du principe que le dirigeant est le mieux placé pour savoir ce qui est bon pour lui et pour son entreprise. Je lui ai donc proposé un accompagnement en coaching qui s’est avéré très fructueux. En effet, un «conseil» peut être tout à fait pertinent, mais il arrive que le dirigeant n’en fasse rien. Le coaching met le dirigeant dans l’action, car la solution vient de lui.»

Le fait qu’un coach soit expert-comptable est un plus pour le dirigeant

Evidemment, le principal atout d’un expert-comptable est la connaissance des PME à travers le prisme de la gestion et des finances, alors que la plupart des coachs viennent de l’univers des ressources humaines. Quant aux consultants, lorsque ce sont d’anciens chefs d’entreprise ou d’anciens managers, ils apportent généralement des solutions d’exploitation, comme par exemple l’amélioration des processus de production.

Cette connaissance enrichit l’approche du coach expert-comptable, qui peut ainsi amener plus loin son client dans son évolution. Morgane Marc l’a récemment constaté dans une mission de coaching auprès d’un comité de direction. Le dirigeant se plaignait que les réunions n’aboutissent à rien de concret. Son intervention en qualité de coach auprès des différents associés puis en travail collectif, qui a abouti à une bien meilleure efficacité collective, a été fortement légitimée et renforcée par ses compétences d’expert-comptable.

Une forte déontologie dans les deux métiers

Les coachs, tout comme les experts-comptables, sont soumis à un Code de déontologie, au secret professionnel, et à l’obligation de se former tout au long de leur parcours professionnel.

Allier les hard skills de l’expert-comptable aux soft skills du coach : une formule magique pour la performance des dirigeants !

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 20 mai 2022

Journal du20 mai 2022

Journal du 13 mai 2022

Journal du13 mai 2022

Journal du 06 mai 2022

Journal du06 mai 2022

Journal du 30 avril 2022

Journal du30 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?