AccueilDroitActualité du droitQuand l'IA aide les justiciables à gérer les litiges générés par la crise sanitaire

Quand l'IA aide les justiciables à gérer les litiges générés par la crise sanitaire

Justice.cool, première plateforme de résolution de litiges assistée par intelligence artificielle, met sa technologie au profit des justiciables pour leur permettre de résoudre les petits litiges qui ont pu être provoqués par les mesures de lutte contre le Covid-19.
Quand l'IA aide les justiciables à gérer les litiges générés par la crise sanitaire
@ DR

DroitActualité du droit Publié le ,

Justice.cool est une plateforme lancée en janvier dernier qui utilise l'intelligence artificielle (IA) pour aider les Français à recourir à la médiation, une alternative simple et rapide face à l'engorgement des tribunaux qui permet d'optimiser le règlement amiable des litiges de moins de 5 000 euros, conformément à la loi entrée en vigueur le 1er janvier 2020, et ce sans bouger de chez soi.

Dans de nombreux secteurs, le bouleversement du cadre légal et les nombreuses mesures prises pour lutter contre l'épidémie de Covid-19 ont pu générer des tensions et provoquer des litiges. Justice.cool a ainsi modéliser les litiges les plus fréquents en cette période pour répondre aux interrogations légitimes sur le bien-fondé de certaines demandes ou situations au regard de la loi et offrir à chacun le cadre d'une médiation neutre et impartiale, malgré la fermeture des tribunaux.

Accompagnement neutre et impartial tout au long du processus

Bien que ces nouvelles mesures gouvernementales sont respectées et appliquées par la grande majorité des entreprises et des individus, elles ont entrainé des interrogations légitimes et donné lieu à des pratiques parfois abusives, d'où naissent des litiges qui nécessitent une résolution amiable.

Pour bénéficier de la médiation proposée par Justice.cool, le demandeur explique sa situation à l'aide d'un formulaire. L'intelligence artificielle modélisée par l'équipe de juristes, d'avocats, de magistrats et de développeurs analyse alors gratuitement le contexte et les dispositions prévues par la loi. La plateforme fournit alors des indicateurs statistiques, comme le score de médiation, l'estimation des dommages et intérêts, les délais de tribunaux, etc, permettant d'appréhender les enjeux liés au litige.

Si le demandeur souhaite toujours s'engager dans une médiation, Justice.cool contacte l'opposant pour l'informer de cette proposition de médiation. Les deux parties sont alors accompagnées par l'IA, de la négociation jusqu'à la rédaction automatique de l'accord trouvé entre les parties, ainsi que sa signature en ligne et, le cas échéant, du règlement par carte des sommes dues.

En cas d'échec de la médiation, la société fournit la preuve de tentative de médiation, désormais exigée avant le déclenchement de la procédure judiciaire.

Une médiation « satisfaite ou remboursée »

Justice.cool propose des médiations selon un modèle forfaitaire de 36 euros toutes taxes comprises (30 euros hors taxes) pour l'ensemble du processus, assorti d'une garantie « satisfait ou remboursé ». Parce que de nouvelles dispositions sont prises quotidiennement, les experts de Justice.cool assurent la mise à jour quotidienne de la plateforme pour accompagner au mieux chaque demandeur.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 05 août 2022

Journal du05 août 2022

Journal du 29 juillet 2022

Journal du29 juillet 2022

Journal du 22 juillet 2022

Journal du22 juillet 2022

Journal du 15 juillet 2022

Journal du15 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?