AccueilDroitActualité du droitProfessions d’avocats et de juristes : entre légères insatisfactions et grandes inquiétudes

Professions d’avocats et de juristes : entre légères insatisfactions et grandes inquiétudes

Les Editions Lamy ont récemment mené, avec OpinionWay, une étude sur les évolutions des professions d’avocats et de juristes. Il en ressort notamment une forte préoccupation des avocats par l'évolution de la justice en France.
Enquête sur les évolutions des professions d’avocats et de juristes.
© DR - Enquête sur les évolutions des professions d’avocats et de juristes.

DroitActualité du droit Publié le ,

Le sondage Opinionway pour Lamy, intitulé « Avocats et juristes : des professions en pleine mutation », a été mené afin de mieux comprendre les évolutions de ces professions et d’identifier leurs motifs d’attractivité. Il a été réalisée auprès d’un échantillon de 329 avocats et 97 juristes entre le 26 août et le 15 septembre 2022 (en application des procédures et règles de la norme ISO 20252). En voici les principaux enseignements.

Une satisfaction professionnelle en demie teinte

Il ressort de l’enquête que les avocats et les juristes sont moyennement satisfaits de leur travail et de leur vie professionnelle. Elle a été évaluée à 6,4 / 10 chez les avocats et à 6,8 sur 10 chez les juristes.

Les avocats sont particulièrement divisés s’agissant de leur état d’esprit au début de leur travail puisque seule la moitié d’entre eux affirment être positifs, contre 73% des juristes. La perception de ces derniers au sein de leurs organisations est d’ailleurs plus satisfaisante car ils sont considérés comme des experts du droit à 96 % et comme des conseillers stratégiques indispensables à l’activité, à 73 %.

Toutefois, avocats comme juristes disent presque unanimement réellement aimer leur métier (à respectivement 89 % et 90 %), malgré les inconvénients rencontrés.

© DR

Un manque de reconnaissance et des conditions de travail qui fâchent

Interrogés alors sur le principal facteur d’ insatisfaction au travail, 76 % des avocats citent le manque de reconnaissance de la contribution de leurs professions à la société ou à leur organisation, contre 60 % des juristes. Les conditions de travail sont également source de mécontentements, voire d’épuisement pour certains, et sont remises en question, notamment depuis la crise sanitaire.

De ce fait, les deux professions apprécient le développement du télétravail, et particulièrement les juristes (dont 82 % en bénéficient contre 47 % des avocats), des outils de travail et de l’autonomie accrue. Ils regrettent cependant une plus forte charge de travail et l’impact sur leurs revenus (notamment pour les avocats) et sur leurs perspectives d’évolution professionnelle. Les juristes semblent donc mieux vivre que les avocats les conséquences de la crise sanitaire sur l’exercice de leur métier.

Attractivité pour l’avenir : les avocats davantage pessimistes

Questionnés sur l’avenir et l’attractivité de leur profession, les avocats sont plus pessimistes que les juristes : 84 % des avocats pensent qu’il s’agit d’un défi difficile à relever, contre 64 % des juristes.

Les avocats sont donc particulièrement inquiets de l’attractivité de leur profession et ont peu confiance en l’avenir de leur métier (36 % vs. 80 % des juristes) ou de leur propre situation professionnelle (56 % vs. 84 % des juristes). Pire, 92 % se disent préoccupés par l’évolution de la justice en France.

Pour améliorer cette attractivité qui semble problématique, les avocats et juristes considèrent, respectivement à 44 % et 60 %, que les conditions de travail sont l’élément principal à améliorer, suivies de l’exercice et de l’environnement juridique (31 % des avocats et 15 % des juristes).

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 02 décembre 2022

Journal du02 décembre 2022

Journal du 25 novembre 2022

Journal du25 novembre 2022

Journal du 18 novembre 2022

Journal du18 novembre 2022

Journal du 11 novembre 2022

Journal du11 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?