Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Présentation du plan de relance francilien, le plus important de France au niveau régional

le - - Actualité - Région Île-de-France & Grand Paris

Présentation du plan de relance  francilien, le plus important de France  au niveau régional
@ Adobe Stock

La région Ile-de-France, le Medef, la Chambre de commerce et d'industrie (CCI) Paris IDF ainsi que laCPME Paris IDF ont récemment invité les entreprises franciliennes à la présentation de l'accord de relance Etat-Région pour « une Région offensive, écologique et solidaire », avant de leur permettre d'échanger avec eux sur de nombreux sujets relatifs à sa mise en œuvre.

Le 16 mars dernier, Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France, Alexandra Dublanche, vice-présidente chargée du Développement économique, de l'Attractivité, de l'Agriculture et de la Ruralité, Myriam Abassi, sous-préfète à la relance auprès du préfet de Région, Bernard Cohen-Hadad, président de la CPME Paris Île-de-France, Daniel Weizmann, président du Medef Île-de-France, et Didier Kling, président de la CCI Paris Île-de-France, ont organisé un webinaire de présentation du Plan de relance francilien de 13,8 milliards d'euros, à destination des entreprises. S'en est suivi un temps d'échanges durant lequel les entreprises ont pu interroger les intervenants sur les différentes modalités de ce plan.

Un Plan de relance régional en trois actes

L'accord de relance francilien de 13,8 milliards d'euros pour 2021-2022, signé par l'Etat et la région francilienne le 4 mars dernier, qui s'intègre dans le plan régional économique, écologique et solidaire et se construit en trois actes. Le premier se veut être une réponse forte et immédiate à la crise, avec 1,3 milliard d'euros affectés et dépensés à 100 %,
« le plus important plan de relance après celui de l'Etat ». L'acte 2, consacré à la transition écologique et environnementale de la Région, s'est traduit par la tenue d'une conférence sur le climat, ou COP, régionale pour une Ile-de-France (IDF) plus verte et à l'issue de laquelle ont émergé 192 propositions pour une région « Zen, Zan et Circulaire ».
Certaines d'entre elles ont été mises en œuvre dès janvier dernier : retrofit, collecte et recyclage des masques jetables, plan friches renforcé, structuration d'une filière francilienne de matériaux biosourcés. Enfin, l'acte 3 prend la forme d'un plan pluriannuel d'investissement dans le cadre duquel 20 milliards d'euros seront déployés entre 2021 et 2027, dont 5,5 milliards d'euros en 2021-2022, complétés de 4 milliards pour la formation. Ce plan de relance couvre tous les domaines d'intervention de la Région : les transports, avec un record d'un milliard d'euros d'investissement dès 2021, les lycées avec la revoyure du plan pluriannuel d'investissement, mais aussi le développement économique et l'innovation, la santé et la recherche, la transition environnementale, la culture, le sport, etc, tout en s'appuyant sur le plan de relance européen, notamment les fonds de crise REACT-EU.

Relancer l'économie

Depuis mars 2021, 450 000 entreprises ont été aidées, soit plus d'un tiers des entreprises franciliennes, représentant plus d'un million d'emplois. L'objectif est tout d'abord de soutenir l'activité des entreprises et leur compétitivité. Pour cela, la Région va déployer 350 millions de prêts rebond à taux zéro pour renforcer la trésorerie des TPE et PME, reconduire le fonds résilience de 50 millions, proposer une aide au loyer allant jusqu'à
1 000 euros pour les 60 000 commerces, services de proximité, bars, cafés et restaurants impactés par une fermeture administrative dans le cadre du second confinement. L'IDF alimentera également le fonds de solidarité, à hauteur de 156 millions d'euros, proposera un chèque numérique de 1 500 euros aux artisans et commerçants, une aide à l'achat de véhicules propres jusqu'à 15 000 euros et supprimera la taxe aménagement pour les petits commerces et les maisons de santé. La Région souhaite étendre cette exonération aux entreprises de la restauration, mais l'Etat, décisionnaire, n'a pas encore accepté cette mesure.

Il s'agit ensuite de relancer l'industrie. Pour ce faire, 15 millions d'euros seront alloués à l'aide PM'Up Covid-19 pour transformer l'outil de production et sécuriser les approvisionnements stratégiques régionaux, de même que 52 millions d'euros pour le dispositif PM'Up Relance industrie et 11 millions pour les grands projets R&D des filières industrielles stratégiques : batterie du futur, aéronautique et spatiale, quantique, etc.

Enfin, la Région a fourni un effort sans précédent dans l'enseignement supérieur et la recherche et adopté un avenant au contrat de plan Etat-Région (CPER) actuel qui prévoit une mobilisation avec l'Etat à parité d'un milliard d'euros, une hausse de 26 % par rapport au précédent contrat. En outre, 110 millions d'euros seront déployés pour le nouveau programme d'investissements d'avenir (PIA4), de même que 60 millions en deux ans pour la rénovation des IFSI et le développement de 3 000 nouvelles places.

Favoriser l'emploi

La Région souhaite doubler et moderniser l'offre de formation pour aider les chômeurs et les jeunes au retour à l'emploi. Elle va déployer 200 000 places de formation dans les secteurs en tension (dont 20 000 en e-learning), le revenu jeunes actifs (4 000 euros pour les 16-25 ans qui suivent une formation qualifiante de six mois dans un métier en tension), une aide de 1 000 euros à l'entrée en formation dans les secteurs en tension (portée à 2 000 euros pour les demandeurs d'emploi en situation de handicap). Parmi les autres aides régionales prévues dans l'accord, une prime de 1 000 euros pour les jeunes et demandeurs d'emploi qui se forment aux métiers des Jeux olympiques et paralympiques (JOP), la généralisation de la gratuité du permis de conduire aux jeunes en insertion au 1er mars 2021, la formation pour les apprentis sans employeur au 1er mars 2021 et enfin une nouvelle aide régionale vers l'emploi (AIRE2) pour les demandeurs d'emplois, sans conditions de promesse d'embauche, ouverte aux créateurs et repreneurs d'entreprises indemnisés au titre de l'ARCE.

Accélérer la transformation environnementale

C'est le troisième grand objectif de la Région qui a dépensé 10 milliards d'euros en quatre ans et plus de 50 % du budget régional chaque année pour une relance écologique participative. Pour ce faire, elle va d'abord investir pour des transports innovants et écologiques, à hauteur de 1,72 milliard supplémentaire, couplé aux 870 millions d'euros provenant de l'Etat, grâce à un avenant au CPER, soit une hausse de 50 % des crédits annuels. Dans le détail, cette action passe par une accélération des opérations structurantes, comme les projets ferrés lourds : prolongement d'Eole à l'ouest, projet Nexteo pour améliorer la régularité des RER B et D, prolongement de la ligne 11, les projets de tramways et bus à haut niveau de service (notamment T11, T12, T13, T1 à l'est et à l'ouest, T3, T10), ainsi que le franchissement urbain de Pleyel. Elle prend également forme dans le développement des voies réservées aux bus, taxis et covoiturage sur le réseau routier national, sans prendre de capacité de circulation aux autres usagers ainsi que dans son engagement pour financer le RER vélo à 60 %, soit 300 millions d'euros, dans le cadre du plan vélo qui a déjà permis de financer 100 projets sur 70 territoires.

Face à cette multitude d'aides disponibles, Alexandra Dublanche a rappelé l'existence du dispositif Assist Entreprise, disponible sur le site de la Région et permettant d'être orienté directement vers l'aide la plus adaptée à chaque situation. n

https://assistentreprise.smartidf.services/




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer