AccueilEntrepriseVie des entreprisesPremier chantier d’agriculture urbaine d’aKagreen

Premier chantier d’agriculture urbaine d’aKagreen

En faisant le pari de ramener la campagne à Paris, l’entreprise aKagreen a végétalisé les parties communes de l’immeuble de bureaux Le Vitalys, en plein cœur du 19ème arrondissement parisien.
Premier chantier d’agriculture urbaine d’aKagreen
© DR

EntrepriseVie des entreprises Publié le ,

Un gigantesque toit terrasse, plus d’un millier de plantes et quelques arbres de plusieurs mètres de haut : voici le contenu de la végétalisation proposée par aKagreen au Vitalys, dans le quartier Porte des Lilas, au Nord-Est de la capitale. C’est Sefal Property qui a proposé le chantier à la start-up afin d’améliorer les performances environnementales de l’immeuble de six étages et verdir ainsi le magnifique toit terrasse de 650 m².

Sensibiliser et végétaliser

L’entreprise aKagreen s’est créée autour d’une ambition commune entre les deux fondateurs : celle de mettre le végétal au cœur de la vie des urbains en végétalisant autant les espaces de travail que ceux de vie afin de recréer le lien avec la nature et de l’accompagner sans pour autant la dompter. « On a vraiment voulu pousser la réflexion autour de la biodiversité au maximum en proposant un espace au côté sauvage maîtrisé. Concernant le choix des plantes, on a sélectionné différentes variétés persistantes et rustiques pour offrir un paysage qui va vivre tout au long de l’année entre les différentes périodes de floraison », explique James Cheng Tan, co-fondateur d’aKagreen.

Plantations en quasi pleine terre, prairie fleurie, arbres fruitiers, parcours aromatique et thérapeutique, rien n’a été laissé au hasard et chaque variété de plantes a toute sa place dans cet écosystème créé pour l’occasion. « Nous avons sélectionné des espèces permettant de reconstituer un véritable petit écosystème vertueux et d’accueillir insectes, oiseaux, papillons… une vraie campagne en plein Paris ! », complète James Cheng Tan, qui espère ainsi ramener la campagne dans la capitale mais aussi, sensibiliser les collaborateurs à la préservation et la protection de la biodiversité en ville.

Sensibiliser pour mieux protéger

Dans cette dynamique, différentes animations autour du végétal vont être proposées gratuitement aux résidents du Vitalys. Cueillette des fruits et légumes du potager, ateliers pour apprendre à planter, tailler ou s’occuper des végétaux, le programme est complet et suit la volonté du projet de sensibiliser le public à la nature en ville. D’autant plus que les ateliers sont « financièrement pris en charge par la société de gestion Primonial REIM », qui le coordonne en parallèle. Point culminant de l’espace vert : un arbre de près de cinq mètres de haut, qui surplombera le coin repas, la haie comestible, le potager et l’espace détente. « On a énormément travaillé sur les usages et la façon dont on peut amener le public à prendre possession des lieux afin que cette terrasse devienne un lieu de vie à part entière », ajoute James Cheng Tan, qui espère travailler sur de nombreux projets similaires à l’avenir.

Partager :
Articles similaires
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 juillet 2022

Journal du01 juillet 2022

Journal du 24 juin 2022

Journal du24 juin 2022

Journal du 17 juin 2022

Journal du17 juin 2022

Journal du 10 juin 2022

Journal du10 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?