AccueilActualitéInterviewPraeferentia Coréfrance à la relance…

Praeferentia Coréfrance à la relance…

Le réseau Praeferentia prend forme en 2011, à l'initiative du bâtonnier Christiane Féral- Schuhl. Aujourd'hui devenu, Praeferentia Coréfrance, il a toujours vocation à négocier des accords-cadres au nom de la profession. Alain Cuisance vient d'en prendre les fonctions de délégué général avec mission de relancer ce service aux avocats.
Praeferentia Coréfrance à la relance…

ActualitéInterview Publié le ,

Affiches Parisiennes : Pouvez-vous présenter

Praeferentia Coréfance ?

Alain Cuisance : Praeferentia est une centrale de référencement. Aujourd’hui, certains parlent de place de marché. Ce terme me semble d’ailleurs plus précis. On parle aussi souvent de « centrale d’achat », alors qu’on n’achète rien et qu’on ne revend rien en direct. L’idée de la centrale est de mettre en relation les avocats avec des prestataires qui leur proposent soit des produits, soit des services.

Christiane Féral-Schuhl a commencé à travailler sur Praeferentia début 2010. J’ai été impliqué dans ce projet dès mars-avril de la même année. Une équipe a été constituée en automne pour préparer le lancement qui a eu lieu mi-janvier 2011. Philippe Rochmann en a pris la direction en 2011 et 2012. Fin 2012, Christiane Féral-Schuhl a eu l’idée de faire de Praeferentia qu’elle présidait une instance nationale, en signant un accord avec Jean-Luc Forget, président de la Conférence des barreaux. L’association Praeferentia Coréfrance a ainsi été créée, par intégration de Coréfrance, qui existait à Lyon.

A.-P. : Début juin dernier, vous avez pris les fonctions de délégué général de Praeferentia Coréfrance…

A. C. : Oui, j’ai pris ces fonctions en lieu et place de Philippe Rochmann, avec la mission de dynamiser la structure et de proposer toujours plus de services aux avocats. Praeferencia Coréfrance est une association présidée alternativement par le bâtonnier de Paris et le président de la Conférence des bâtonniers. Cette année, je travaille sous l’autorité du président Marc Bollet et l’année prochaine sous celle du prochain bâtonnier de Paris, Frédéric Sicard.

Aujourd’hui, le réseau rassemble 127 barreaux sur 163, 14 000 adhérents et près de 3 000 utilisateurs quotidiens, essentiellement sur des comptes « clefs » comme celui des fournitures de bureau. Ce compte spécifique fait actuellement de Praeferentia le quatrième client de Staples.

À l’origine, Christiane Féral-Schuhl souhaitait que le réseau soit réservé aux nouvelles technologies et à des services high-tech. Nous avons également développé la diffusion de fournitures de bureau, de copieurs, de matériels de bureau, de logiciels de gestion de cabinets, etc. ; pour rendre réellement service au quotidien à tous les cabinets. Ces offres plus basiques figurent aujourd’hui parmi les comptes les plus utilisés.

A.-P. : Quels secteurs sont à développer ?

A. C. : Il y a encore des choses assez paradoxales dans Praeferentia, c’est l’absence de matériels informatiques – les changements de gammes sont trop rapides et les marges extrêmement réduites – et d’éditeurs juridiques, pour des raisons techniques et commerciales.

Praeferentia Corefrance est commercialement perfectible. Nous rencontrons souvent encore des avocats en province qui disent ne pas connaître notre centrale.

Je viens de présenter un plan d’action au président Bollet, avec une partie organisationnelle qui vise un nouveau développement du site et du modèle dans son ensemble. Nous projetons également de conquérir davantage de barreaux et davantage d’avocats, en passant de 13 000 utilisateurs à 35 000 ou 40 000. Un travail doit également être entrepris auprès des institutions voisines, notamment les écoles et les nouvelles promotions d’élèves avocats, à travers des offres adaptées. Nous voulons aussi relancer les relations de partenariat avec tous les prestataires.

A.-P. : Quelle est votre ambition pour cette centrale dans les mois et les années à venir ?

A. C. : Notre ambition est aujourd’hui de faire enfin de Praeferentia Coréfrance la « Place de marché des avocats de France.

Plus d’informations sur www.praeferentia.com

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?