AccueilEntrepriseVie des entreprisesPour la CCI pas de relance résiliente sans fonds propres renforcés

Pour la CCI pas de relance résiliente sans fonds propres renforcés

La CCI Paris Ile-de-France se réjouit de l'annonce par Bruno Le Maire et Alain Griset des 20 milliards d'euros consacrés au renforcement des fonds propres des entreprises et que ce sujet soit enfin pris en compte dans le plan de relance du Gouvernement. Cette décision doit être l'amorce de réflexions supplémentaires sur un sujet essentiel pour le développement des entreprises, même en dehors d'une période de crise sanitaire.
Pour la CCI pas de relance résiliente sans fonds propres renforcés
© DR

EntrepriseVie des entreprises Publié le ,

« Ce sujet est fondamental car sans fonds propres, impossible de programmer de nouveaux projets, d'emprunter, d'envisager des transformations numériques ou d'expansion internationale », rappelle Didier Kling, président de la CCI Paris Ile-de-France. « Sans ces capitaux propres, les entreprises ne pourront pas envisager de se développer et de devenir de belles ETI au service d'une dynamique française ».

Le renforcement des fonds propres doit par ailleurs être l'un des piliers à long terme de la croissance de toutes les entreprises, quels que soient leur taille, leur secteur et leurs éventuelles difficultés passagères. Cette décision ne doit pas se cantonner à certaines entreprises, au court terme et à ce plan de relance. Pour que ces mesures fonctionnent, les dirigeants devront être accompagnés afin d'optimiser le potentiel de développement de leur entreprise (augmentations de capital, ouverture de l'actionnariat salarié, appels à des fonds de capital-risque...) en utilisant toute la palette d'outils disponibles ou à créer.

L'orientation de l'épargne disponible des ménages reste également une problématique durable en France car elle n'est pas assez tournée vers les fonds propres des entreprises. Pour renforcer ce type d'épargne, des réflexions doivent être menées sur les incitations et l'accompagnement des ménages dans l'investissement en actions de PME et ETI.

La CCI Paris Ile-de-France souhaite que ces mesures aboutissent au plus vite et que les réflexions sur les capitaux propres des entreprises restent l'un des leviers de la croissance future.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 23 septembre 2022

Journal du23 septembre 2022

Journal du 16 septembre 2022

Journal du16 septembre 2022

Journal du 09 septembre 2022

Journal du09 septembre 2022

Journal du 02 septembre 2022

Journal du02 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?