Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Pour 74% des Français, les robots volent les emplois

le - - Entreprise

Les trois quarts (74 %) des Français pensent que les robots "volent le travail des gens", un peu plus que la moyenne des Européens, selon un sondage publié récemment par la Commission européenne.

Ce sondage TNS Sofres montre une ligne de fracture entre les pays du Nord où les habitants sont moins nombreux à partager cette opinion (51 % aux Pays-Bas, 55 % en Finlande) et ceux du Sud où une écrasante majorité de personnes pensent qu'ils sont une menace pour l'emploi (89 % au Portugal, 84 % en Espagne). En moyenne, cette opinion est partagée par 70 % des Européens.

Les Français ont globalement une image positive de la robotique (67 %), mais ils se situent en dix-neuvième position du baromètre, loin devant l'optimisme affiché par les pays du Nord. Ils estiment que les robots doivent être utilisés en priorité dans les secteurs de l'exploration spatiale (56 %), l'industrie (49 %), les secours (49 %) et les métiers militaires (39 %). Les Français sont par ailleurs plus convaincus que la moyenne européenne (32 % contre 22 %) de leur intérêt dans les fonctions médicales et de ménage domestique (15 % contre 13 %). En revanche, les robots doivent être bannis selon eux dans les services aux jeunes enfants, personnes âgées et handicapées (64 %).

Ce sondage fouillé montre que l'usage de la robotique est encore très limité en Europe, avec 12 % des citoyens européens utilisant ou ayant utilisé des robots à leur domicile ou au travail.

Ce baromètre a été réalisé à partir d'entretiens en face à face menés auprès de 26 751 citoyens européens âgés de plus de 15 ans, dans les 27 Etats membres (1 059 sondés en France).




Jean-Paul VIART
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer