AccueilActualitéRégion Île-de-France & Grand ParisPort du masque obligatoire : la CPME Paris IDF se félicite du comportement des parties prenantes

Port du masque obligatoire : la CPME Paris IDF se félicite du comportement des parties prenantes

Au terme de la première journée du port du masque obligatoire dans les lieux publics clos, la CPME Paris Île-de-France se félicite du comportement responsable de l'ensemble des parties prenantes soucieuses de ne pas "reconfiner" l'économie.
Pour Bernard Cohen-Hadad, « Ce qui tuerait notre économie, ce n'est pas le port du masque mais un reconfinement général qui nous paralyserait à nouveau ! ».
DR - Pour Bernard Cohen-Hadad, « Ce qui tuerait notre économie, ce n'est pas le port du masque mais un reconfinement général qui nous paralyserait à nouveau ! ».

ActualitéRégion Île-de-France & Grand Paris Publié le ,

Bernard Cohen-Hadad, président de la CPME Paris Île-de-France, exprime sa satisfaction quant à la mobilisation et à l'engagement des commerçants, des artisans, des indépendants, ainsi que des clients à Paris et en Île-de-France : « tous font preuve d'un civisme exemplaire dans la mise en œuvre et le respect de la nouvelle règle et nous constatons, de surcroît, que les clients adoptent un comportement de "consom'acteurs" engagés en soutenant la consommation de proximité. »

La CPME Paris Île-de-France approuve sans réserve l'obligation du port du masque dans les lieux publics clos, une décision qui répond à trois de ses priorités :

d'abord la santé des collaborateurs et des clients (pour mémoire, un employeur a l'obligation de protéger la santé de ses employés) ;
ensuite la confiance des collaborateurs et des clients, indispensable pour que le climat soit propice à la reprise de la production et de la consommation ;
enfin la prévention de tout reconfinement généralisé, qui serait catastrophique et saperait la relance.

Pour Bernard Cohen-Hadad, « l'économie régionale a déjà particulièrement souffert depuis 18 mois du fait des mouvements sociaux des gilets jaunes puis des grèves. Ce qui tuerait notre économie, ce n'est pas le port du masque mais un reconfinement général qui nous paralyserait à nouveau ! ».

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 27 janvier 2023

Journal du27 janvier 2023

Journal du 20 janvier 2023

Journal du20 janvier 2023

Journal du 13 janvier 2023

Journal du13 janvier 2023

Journal du 06 janvier 2023

Journal du06 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?