Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Plan de 15 000 nouvelles places de prison : 8 nouveaux sites annoncés

le - - Droit - Actualité du droit

Plan de 15 000 nouvelles places de prison : 8 nouveaux sites annoncés
© Twitter ministère de la Justice

Le Premier ministre, Jean Castex, s'est rendu mardi 20 avril sur le chantier de construction d'un centre pénitentiaire à Lutterbach (Haut-Rhin) pour annoncer les sites retenus pour la construction de nouvelles prisons.

Le "Plan 15 000 places", voulu par Emmanuel Macron en 2018, se décline en deux phases : 7000 places mises en chantier d'ici à 2022, « c'est-à-dire livrées ou avancées à un stade de construction », selon une source gouvernementale, et 8 000 supplémentaires qui doivent être lancées d'ici à 2022, pour une livraison finale à l'horizon 2027.

Le plan prévoit en tout 18 000 créations de place, mais également la suppression de 3 000. Le centre pénitentiaire de Lutterbach, dans la périphérie de Mulhouse, dont l'inauguration est prévue à la fin de l'année, doit ainsi remplacer les établissements pénitentiaires de Mulhouse et Colmar, jugés trop vétustes.

Pour cette deuxième phase, cinq opérations sont déjà engagées : à Muret (Haute-Garonne, 615 places, livraison 2026), Rivesaltes (Pyrénées-Orientales, 515 places, livraison 2026), Entraigues-sur-la-Sorgue (Vaucluse, 400 place, livraison 2025), Tremblay-en-France (Seine Saint-Denis, 715 places, 2026), Saint-Laurent-du-Maroni (Guyane, 505 places, 2026).

Huit nouvelles opérations ont été annoncées mardi, pour des livraisons à l'horizon 2027 : à Nîmes (Gard, 700 places), Le Muy (Var, 650 places), Pau (Pyrénées Atlantiques, 250 places), Noiseau (Val-de-Marne, 800 places), Trélazé (Maine-et-Loire, 850 places), Crisenoy (Seine-et-Marne, 1 000 places), Vannes (Morbihan, 550 places) et une dans le Val-d'Oise sur un site encore en cours d'identification (750 places).

Trois prisons expérimentales centrées sur le travail et la formation de 180 places chacune doivent encore être construites à Arras, Toul(Meurthe-et-Moselle) et Donchery (Ardennes), pour une livraison en 2025-2026.

Le programme global de 15 000 places supplémentaires est doté d'un budget d'environ 4,4 milliards d'euros, le plan "le plus important depuis quinze ans", selon le ministère de la Justice.




Anne MOREAUX
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer