Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Plaidoyer pour multiplier les prêts bancaires aux PME

le - - Entreprise - Vie des entreprises

Plaidoyer pour multiplier les prêts bancaires aux PME
@ DR

Selon une enquête réalisée par la CPME, 55 % des dirigeants de PME françaises craignent la faillite de leur entreprise à cause du Covid-19. Pour Anders la Cour, PDG de Banking Circle et président de la branche européenne de l'Emerging Payments Association, il faut à tout prix éviter d'ajouter une crise économique à la crise sanitaire en simplifiant leur simplifiant l'accès aux financements bancaires.

La France compte 3,1 millions de TPE et PME, soit 99,8 % du nombre total des entreprises présentes sur le territoire national. Une très grande majorité d'entre elles (96 %) sont des microentreprises. L'ensemble TPE-PME réalise chaque année en France 1 300 milliards d'euros de chiffre d'affaires (CA), soit un peu plus du tiers (36 %) du CA total des entreprises françaises. La tendance est la même au niveau européen puisque les petites et moyennes entreprises représentent un pourcentage surprenant de 99 % du tissu économique de l'Union européenne; et au cours des cinq dernières années, elles ont généré 85 % de tous les nouveaux emplois créés dans l'Union.

La crise sanitaire actuelle fragilise ce tissu économique et ouvre une période d'incertitude périlleuse. En effet, selon une enquête réalisée par la CPME, 55 % des dirigeants de PME françaises craignent la faillite de leur entreprise, 60 % d'entre eux affirment également avoir enregistré une baisse de plus de la moitié de leur CA au mois de mars 2020.

Pour Anders la Cour, le PDG de Banking Circle et président de la branche européenne de l'Emerging Payments Association - qui vient d'ailleurs de publier un rapport qui s'intitule "Building a circle of Trust" -, il serait irresponsable pour ceux d'entre nous qui ont le pouvoir d'agir, de ne pas faire ce qu'il faut pour donner aux moteurs de l'économie européenne - que sont les PME - les outils dont elles ont besoin pour gagner la bataille de leur survie.

« Alors que de nombreux gouvernements et banques font tout ce qu'ils peuvent pour aider les entreprises à traverser cette période sans précédent, les solutions et pratiques actuelles ne sont souvent pas adaptées aux besoins et problèmes spécifiques des PME. L'inégalité d'accès au financement entre une PME et une grande entreprise reste d'actualité. Aujourd'hui encore, sans accès au financement, un quart des PME britanniques disent qu'elles devront licencier du personnel et quatre sur dix qu'elles ne pourront pas se permettre l'équipement dont elles ont besoin pour rester compétitives après la crise », explique Anders la Cour.

Selon lui, dans l'économie connectée d'aujourd'hui, aucune institution financière ou entreprise, petite ou grande, n'est une île. Les innovations réussies et les solutions les plus intelligentes sont le produit d'une action collective - et non d'un isolement individuel.

« Pour faire face à cette crise, nous devons prendre en compte le point de vue des prêteurs, des banques, des prestataires de services de paiement et des PME à travers l'Europe. Le moment que nous vivons met en lumière les lacunes actuelles du système en matière d'accès au financement et impose de mettre en œuvre des solutions et des opportunités collectives », ajoute-t-il.

Il est ainsi nécessaire de rendre les prêts aux PME plus souples. Par exemple, en donnant aux entreprises la possibilité de rembourser leurs crédits en tenant compte de leurs difficultés de trésorerie. En outre, il estime que pour favoriser réellement l'inclusion financière et permettre aux PME de se relever de cette crise, les fournisseurs de solutions innovantes - notamment en matière d'infrastructures bancaires - doivent s'associer à d'autres entreprises de la FinTech pour créer un écosystème de solutions connectées et utiles aux entreprises.




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer