AccueilImmobilierPierre Etoile contrôle la qualité de l'air intérieur

Pierre Etoile contrôle la qualité de l'air intérieur

Pierre Etoile a décidé de contrôler la qualité de l'air intérieur de ses logements, avant de les livrer. Vivre dans un air sain est reconnu comme particulièrement important pour préserver la santé et accroître le confort…
Marc Gedoux, président de Pierre Etoile
Pierre Etoile - Marc Gedoux, président de Pierre Etoile

Immobilier Publié le ,

Pour effectuer les analyses, Pierre Etoile fait appel à un laboratoire spécialisé, Kudzu Science. Depuis plusieurs années, la qualité de l'air intérieur fait l'objet d'une surveillance accrue en France, le temps passé dans des espaces clos étant une préoccupation légitime de santé publique. En 2006, l'Observatoire de la qualité de l'air intérieur révèle que la pollution chimique s’avère plus importante à l'intérieur qu'à l'extérieur et qu’on y trouve même certaines substances non observées à l’extérieur. Cette pollution est la résultante de la présence de multiples sources de pollution : produits de construction, d'ameublement, de décoration, de bricolage, d'entretien, équipements de chauffage et de production d'eau chaude, activités humaines, tabagisme… En parallèle, la médecine constate que le nombre de personnes asthmatiques et allergiques ne cesse de croître.

Selon un sondage IFOP, un Français sur trois a déjà ressenti une gêne attribuée à la qualité de l’air intérieur et près de 80 % d’entre eux déclarent être préoccupés par celle-ci… Face à ces constats, Pierre Etoile prend une double précaution : réduire les émanations de polluants à la source et pouvoir évacuer celles existantes pour éviter leur concentration. Ainsi, le promoteur privilégie les matériaux certifiés NF, peu émissifs de polluants et les procédés innovants, notamment les parquets, portes intérieures, peintures et vernis sont sans solvants et traités sous contrôle en usine. Il a opté pour un système de ventilation hygroréglable performant, assurant un renouvellement permanent de l’air intérieur de manière plus ou moins amplifiée selon le taux d’humidité ambiant. Il est de fait bien connu que l’excès d’humidité favorise la concentration des polluants, ainsi que le développement des moisissures, des acariens et des champignons.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 27 janvier 2023

Journal du27 janvier 2023

Journal du 20 janvier 2023

Journal du20 janvier 2023

Journal du 13 janvier 2023

Journal du13 janvier 2023

Journal du 06 janvier 2023

Journal du06 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?