AccueilDroitActualité du droitPierre Benoît Pabot du Chatelard : « Jurem est l'instrument parfait pour dialoguer »

Pierre Benoît Pabot du Chatelard : « Jurem est l'instrument parfait pour dialoguer »

Les juristes ont toujours occupé une place privilégiée au sein du paysage politique. Rencontre avec Pierre-Benoit Pabot du Chatelard, avocat et président du think-tank des professions juridiques Jurem.
Le think-tank des professions juridiques Jurem.
© DR - Le think-tank des professions juridiques Jurem.

DroitActualité du droit Publié le , Propos recueillis par Boris STOYKOV

Affiches Parisiennes : Pouvez-vous nous présenter Jurem ? Est-ce une association politique ? Un think-tank ?

Pierre-Benoit Pabot du Chatelard : Jurem a été lancé en 2016 au cours de la première campagne d'Emmanuel Macron.

Notre objectif était alors de susciter le débat sur les questions de droit et de justice afin de promouvoir une justice plus accessible, plus rapide et plus efficace.

Constituée sous forme d'association loi de 1901, Jurem est désormais le premier think-tank des professionnels du droit, regroupant ainsi plus de 3 500 membres – magistrats, avocats, juristes d'entreprises, notaires, huissiers, mandataires et administrateurs judiciaires, greffiers et assistants de Justice, universitaires, étudiants, professionnels de l'insertion, entrepreneurs des legaltechs, éditeurs juridiques, juristes de la fonction publique…

Dès qu'une réforme gouvernementale est lancée, avec les 15 autres membres du bureau exécutif de l’association (Burex), nous réunissons les professionnels concernés afin d'analyser les enjeux du texte proposé. Nous proposons également directement des axes de réforme sur les sujets inscrits à l'agenda du Parlement.

En mobilisant de façon trans-partisane, Jurem parvient à se démultiplier (plus de 150 réunions publiques depuis sa création) et à produire de nouvelles idées (livre blanc sur la procédure pénale, propositions de rédactions d'amendements, tribunes dans les médias, position papers à l'attention des cabinets ministériels etc.).

Les adhérents de Jurem ne sont pas tenus d'être adhérents ou affiliés à la majorité présidentielle et sont ainsi libres de partager d'autres sensibilités.

Jurem offre ainsi un espace de réflexions libre et indépendant, ouvert à tous ceux qui, en concourant à l'élaboration de la norme juridique, partagent la même volonté de rénovation profonde et de modernisation de la justice, ou cherchent à promouvoir le progressisme dans des secteurs aussi divers que l'écologie, l'éducation, la santé, le numérique, ou la construction européenne.

A.P. : Vous allez sortir un livre. Quel sera son contenu ?

P.-B. P. du C. : Ce livre, intitulé "Du Progressisme Juridique" a pour objet de retracer la pensée politique en matière juridique qui a émergé au cours des cinq premières années de travail, de rappeler les positions exprimées publiquement par Jurem sur les différents textes proposés par le gouvernement au cours de la précédente mandature, et de formuler une quinzaine de nouvelles propositions afin de rendre le bien commun que constitue notre Justice, plus moderne, plus efficace, et plus progressiste, dans le seul intérêt du justiciable.

Nous partageons en effet la conviction profonde que la Justice doit évoluer pour rendre sa mission régalienne de service public mais plus encore, être le vecteur efficace des mutations sociétales profondes.

Le Droit irrigue nos vies et accompagne le rapport des citoyens aux Institutions dans des domaines aussi variés que l'environnement, le respect des prérogatives régaliennes, la résolution des contentieux avec les personnes physiques et morales, les relations internationales, la souveraineté, l'économie et le commerce, les finances publiques et la fiscalité.

A l'aube de ce nouveau quinquennat, nous lançons d'ailleurs un vaste appel à candidature afin de renouveler nos groupes de travail autour de six thématiques principales : (1) l'avenir des professions du droit, (2) l'environnement, (3) le social, (4) l'attractivité économique et la fiscalité, (5) la souveraineté européenne et (6) les libertés.

Pour rejoindre l'un de ces six groupes de travail il vous suffit de transmettre votre candidature à l'adresse contact@jurem.fr !

Nous serons ravis de vous accueillir dans toute votre diversité afin de continuer à préparer, ensemble, et de façon active, les nouveaux horizons, en plaçant le droit au centre de l'action publique.

A.P. : Vous êtes avocat et président de Jurem. Comment arrivez-vous à tout concilier ?

P.-B. P. du C. : Comme tout juriste, je suis profondément animé par le débat d'idées. Le mouvement d'ouverture de la politique vers la société civile réalisé à l'occasion de l'élection présidentielle de 2017 a constitué une fantastique opportunité pour moi, comme pour tous les autres juristes, de participer à la vie démocratique en nous regroupant afin de faire porter, d'une même voix, nos spécificités et nos aspirations communes.

J'ai ainsi trouvé dans Jurem l'instrument parfait pour dialoguer, dans une ambiance enthousiaste et collégiale, avec les pouvoirs publics et les acteurs de la réforme.

Bien entendu, ma profession d'avocat, aussi passionnante que chronophage, est toujours prioritaire, mais Jurem constitue une formidable bouffée d'oxygène, qui me permet de retrouver des camarades, qui sont depuis devenus des amis.

Je ne pourrai tout simplement pas concilier les deux rôles sans l'énergie de la marraine de notre association Tiphaine Auziere, du vice-président Boris Stoykov, du secrétaire général Mahel Sifer, du trésorier Olivier Guelaud, de Valérie Gauthier (Développement Territorial), de Frédéric Moreas (Finances Publiques) et de tous les autres membres du Burex, tous aussi incroyables les uns que les autres, que je tiens donc à saluer et à remercier toutes et tous vivement pour leur engagement.

Les six groupes de travail de Jurem (1) Avenir des professions du droit, (2) Environnement, (3) Social, (4) Attractivité économique et Fiscalité, (5) Souveraineté européenne et (6) Libertés.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 09 décembre 2022

Journal du09 décembre 2022

Journal du 02 décembre 2022

Journal du02 décembre 2022

Journal du 25 novembre 2022

Journal du25 novembre 2022

Journal du 18 novembre 2022

Journal du18 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?