Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Paris-Saclay : un cluster attractif au service de l'innovation

le - - Actualité - Région Île-de-France & Grand Paris

Paris-Saclay : un cluster attractif au service de l'innovation
© MSM

Grappe d'entreprises composée en grande partie de PME et de TPE, le cluster rassemble harmonieusement des sociétés, des organismes de formation et des centres de recherche sur un même lieu géographique. Bien souvent, ces entreprises proviennent de la même filière et sont fortement ancrées sur le territoire. Dès juillet 2013, celui de Paris-Saclay se classe parmi les huit clusters mondiaux de l'innovation.

Les chefs d'entreprise jouent un rôle majeur au sein de ces grappes où une stratégie choisie collectivement permet de mettre en place des actions et des services concrets et mutualisés (création de groupements d'employeurs, mise en place d'achats partagés d'équipements de production, détection et collaboration avec les futurs professionnels issus des grandes écoles présentes sur les sites).

Véritable vivier de talents, le cluster permet aussi d'améliorer la compétitivité et la performance des entreprises.

Né avec le projet du Grand Paris Express en 2008, Paris-Saclay regroupe aujourd'hui 15 % de la recherche publique et privée du pays. À cheval sur deux départements (Yvelines et Essonne) et trois communautés d'agglomérations (Paris-Saclay, Saint-Quentin-en-Yvelines et Versailles Grand Parc), cet écosystème d'innovation unique en Europe se situe à 30 km à peine du cœur de la capitale.

Des secteurs industriels stratégiques

Source d'innovations scientifiques, le plateau de Saclay a su attirer très tôt des entreprises stimulées par la présence d'organismes de recherche et de grandes écoles d'ingénieurs. Dans le milieu des années 1960, GE Medical Systems s'installe à Buc (78), Air Liquide aux Loges-en-Josas (78).

Dans les années 2000, de nouveaux outils sont mis en place pour favoriser le transfert de technologies et les relations entre recherche fondamentale et recherche appliquée. Les pôles de compétitivité Systematic, Mov'eo et Vedecom y voient le jour tout comme des réseaux de recherche avancée (Digiteo et le Triangle de la physique).

Danone, Thalès, et Mondelez décident d'implanter leurs centres de R&D sur le plateau. Ils sont suivis d'Horiba, leader mondial des instruments de mesure scientifique, qui construit un complexe de 7 500 m² non loin de l'École polytechnique.

Au niveau du secteur de l'énergie, EDF décide d'y implanter son EDF Lab, le plus grand centre industriel de recherche et de formation en Europe. Au total, cinq secteurs industriels stratégiques sont particulièrement bien implantés sur le pôle (technologie de l'information, santé, gestion intelligente de l'énergie, aéronautique et mobilités du futur). Paris-Saclay concrétise à grande échelle ce modèle de l'innovation ouverte où la collaboration entre science fondamentale, grandes entreprises et startup s'impose comme le mode d'action le plus efficace.

Ce cluster se révèle être un immense territoire d'expérimentations et de solutions innovantes pour les étudiants, les enseignants et les chercheurs mais aussi pour ses habitants. C'est le cas des technologies de l'information et de la communication. En effet, le plus puissant supercalculateur s'est installé en début d'année au centre de calcul Idris du CNRS présent sur le plateau de Saclay. Ce supercalculateur permet d'étendre les modes d'utilisation classiques du calcul à haute performance à de nouveaux usages pour l'intelligence artificielle.

Cette acquisition est un élément important de la stratégie nationale d'infrastructures de calcul intensif. De même, dans le domaine de la gestion intelligente de l'énergie, Air Liquide a inauguré son campus d'innovation à Saclay (91) pour un investissement de 50 millions d'euros. Le campus d'Air Liquide quant à lui s'étend sur 15 000 m² et abrite le plus grand centre de R&D du groupe avec 48 laboratoires et plateformes pilotes et 350 chercheurs (sur 500 collaborateurs sur le site).

Ce campus constitue également une vitrine de l'innovation ouverte que souhaite soutenir Air Liquide en mettant en avant les échanges avec le pôle de recherche scientifique académique de la région. Pour Othman Nasrou, vice-président de la communauté d'agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines en charge du développement économique, il s'agit d'aller plus loin. Le jeune élu souhaite voir la création d'un campus de la cybersécurité sur le territoire de l'agglomération, un projet qui permettrait de proposer plusieurs centaines de formations afin de répondre au défi en matière d'emplois non pourvus dans le domaine.

Au total cinq secteurs industriels stratégiques sont particulièrement bien implantés sur le pôle.

Des lieux adaptés à la création et à l'innovation

Convaincu que l'innovation s'appuie sur la mise en relation des compétences, l'Établissement public d'aménagement Paris-Saclay situé à Orsay s'est attaché à faire émerger des lieux et des événements qui favorisent les rencontres entre les différents acteurs (établissements de recherche et d'enseignement supérieur et entreprises partenaires). Attendu en 2020, le Learning Center sera un lieu de connaissance, de partage, de coopération, de médiation et de culture.

Il saura regrouper les fonds documentaires de la Faculté de pharmacie, de CentraleSupélec et de l'Ens Paris-Saclay, proposera des espaces et des outils de travail individuel et collectif tout comme des salles de colloque et des espaces d'exposition. Inauguré en 2017, le Lieu de Vie est emblématique du projet de campus cité ouvert sur le territoire.

Combinant approche modulaire, équipement sportif, restaurant et cafétéria, il accueille les étudiants des différents établissements du quartier de Moulon. Paris-Saclay compte de nombreux lieux dédiés à l'innovation et à la création d'entreprises innovantes : des incubateurs animés par les collectivités territoriales et les écoles, des lieux privés comme le Bnp Wai à Massy (91) ou le Campus Innovation d'Air Liquide qui abrite une vingtaine de start-up de la deep tech (proposant des produits ou des services à forte intensité technologique basés sur des innovations de rupture), des lieux d'innovation collaborative (fablab, marker spaces, lieux connecteurs).

Installé dans une ancienne halle mécanique de l'Université Paris-Sud, le Proto204 est un tiers-lieu dont l'ambition est de mettre en relation des acteurs de l'innovation en leur apportant des méthodes et des contacts (animation de communautés, aide à la communication et mise à disposition de locaux).

Pour ancrer les innovateurs sur le territoire en favorisant leur développement et leur implantation, l'Epa Paris-Saclay, les collectivités du territoire et l'Université Paris-Saclay, se sont alliés pour concevoir un Incubateur-Pépinière-Hôtel d'entreprises.

Co-financé par la Caisse des dépôts, exploité par un réseau d'incubateurs (Creative Valley) et de solutions de coworking (comme Stop & Work), ce bâtiment répondra à plusieurs fonctions comme les labs, les zones de connexion, les lieux d'échange et les espaces de travail. Dans une économie mondialisée, les clusters permettent, en fédérant les énergies, de conquérir des marchés qui n'auraient pas été accessible par des entreprises seules. Le pôle Paris-Saclay en est un parfait exemple.




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer