AccueilRégion Île-de-France & Grand ParisParis s'engage pour améliorer la qualité de la Seine

Paris s'engage pour améliorer la qualité de la Seine

Dans la continuité de ses engagements pris en matière de gestion soutenable de l'eau, la Ville de Paris affirme, au côté de sa régie Eau de Paris et avec plus de 50 autres partenaires de la région parisienne, sa volonté d'élaborer une nouvelle politique de gestion environnementale de l'eau pour le territoire le plus urbanisé de la Seine.
Paris s'engage pour améliorer la qualité de la Seine
AP

ActualitéRégion Île-de-France & Grand Paris Publié le ,

En signant la charte « Plaines et Coteaux de la Seine centrale urbaine », les acteurs de l’eau du territoire concerné s’engagent pour la première fois de manière collective dans la définition d’actions destinées à mieux protéger et préserver la Seine et ses affluents et à mettre la politique de l’eau au centre de l’aménagement durable du territoire. Cette charte est issue d’un processus de collaboration animé par l’association Espaces, associant la Ville de Paris, Eau de Paris, les Conseils généraux concernés, le Conseil régional, l’Agence de l’eau Seine-Normandie ainsi qu’un certain nombre de collectivités et opérateurs, sur un territoire s’étendant de la confluence entre la Seine et la Marne à la confluence entre la Seine et l’Oise. Elle propose les orientations à suivre, les objectifs à atteindre et les comportements à adopter pour améliorer la qualité de l’eau et atteindre l’objectif de bon état des eaux fixé par la directive-cadre européenne sur l’eau. La signature de cette charte est un nouvel exemple de la gestion écologique, économe, globale et solidaire des ressources de la Ville de Paris, dans la droite ligne du Livre Bleu, et de la volonté parisienne de partager une vision métropolitaine de l'eau et de l'assainissement.

La cérémonie officielle de signature de la charte s’est déroulée le jeudi 23 mai sur l’Île de Monsieur à Sèvres, en présence d’Anne Le Strat, adjointe chargée de l’eau et présidente d’Eau de Paris, de François Kosciusko-Morizet, vice-président du Conseil général des Hauts-de-Seine, Daniel Level, président du Syndicat Mixte Seine Oise, et Marc Méry, président de l’association Espaces.

Partage
Articles similaires
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?