AccueilActualitéRégion Île-de-France & Grand ParisParis Municipales 2020 : le pouls de campagne

Paris Municipales 2020 : le pouls de campagne

A un an des prochaines élections municipales, qui se tiendront en 2020, un sondage de l'Ifop réalisé pour le JDD et Sunradio auprès de 1 079 personnes et réalisé entre le 14 et le 21 mars, dévoile les premières intentions de vote des citoyens parisiens. L'actuelle maire de Paris, Anne Hidalgo, semble, pour l'instant, emprunter la voie d'un second mandat.
Paris Municipales 2020 : le pouls de campagne
© D.R.

ActualitéRégion Île-de-France & Grand Paris Publié le ,

Pour l'heure, la maire de Paris gagnerait avec entre 23 % et 25 % des intentions de vote, soit un point de pourcentage supplémentaire par rapport aux enquêtes réalisées en septembre 2018. Anne Hidalgo devance ainsi l'ensemble des candidats de La République en marche.

La tendance apparaît d'autant plus favorable au Parti socialiste qu'un an plus tôt, 32 % des intentions de vote étaient en faveur de Benjamin Griveaux, contre seulement 29 % pour l'édile.

Rien n'est perdu pour LREM

Si la question de la tête de liste du parti pour les municipales 2020 semble encore en suspens, trois noms de candidats ont été présentés aux sondages de l'Ifop pour La République en Marche, à savoir Benjamin Griveaux, apparaissant en tête avec 22 % des intentions de vote, suivi de près par deux candidats pour l'investiture LREM au coude-à-coude : Cédric Villani et Mounir Mahjoubi, recueillant quelque 20 % des intentions de vote.

Pronostics serrés chez les Républicains

Le candidat LR aux municipales 2020 sera sûrement une candidate. Pour l'heure, il semblerait que l'ex-ministre de la Justice, actuellement maire du 7e arrondissement, Rachida Dati, entre en lice pour défendre les couleurs de son parti.

Cependant, rien n'est joué puisqu'elle est talonnée par la cheffe de file de la droite au Conseil de Paris, Florence Berthout, qui recueille 14 % des intentions de vote.

Prenant la suite, la liste Europe Ecologie-Les Verts enregistre 10 à 11 % des intentions de vote, sans que l'enquête ne considère aucun des actuels candidats à l'investiture du Parti. Chez les Verts, deux candidats se sont déjà déclarés, à savoir le militant associatif Julien Bayou et le président du Groupe écologiste de Paris, David Belliard.

La France insoumise, emmenée par Danielle Simonnet, se stabilise quant à elle à 8 % des intentions de vote depuis septembre dernier.

Testé avant son annonce de ne pas présenter de liste aux municipales parisiennes, le Rassemblement national de Wallerand de Saint-Just aurait recueilli entre 6 et 7 %.

Ils font cavaliers seuls

Concourant à l'investiture sans liste, face à Anne Hidalgo, le député Agir, Pierre-Yves Bourzanel, et l'ex-conseiller en communication de François Hollande, Gaspard Gantzer, s'en prennent sévèrement à l'élue socialiste aux cours d'interviews données au Parisien :

« Quand on dit Anne Hidalgo, on pense à quoi ? À Vélib', qui dysfonctionne ? À Autolib' qui a disparu ? À l'augmentation de la dette ? », déclare Pierre-Yves Bourzanel.

« Le sujet de la sécurité, ce ne sont pas les incivilités. Ce sont les trafics de drogue, les harcèlements de rue, les meurtres et les agressions à armes blanches », reprend Gaspard Gantzer à propos de la brigade des incivilités créée par l'actuelle maire de Paris.

Les actuelles intentions de vote ne semblent pas profiter aux deux candidats, enregistrant chacun 4,5 % des voies selon les sondages de l'Ifop.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 20 mai 2022

Journal du20 mai 2022

Journal du 13 mai 2022

Journal du13 mai 2022

Journal du 06 mai 2022

Journal du06 mai 2022

Journal du 30 avril 2022

Journal du30 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?