AccueilParis : La municipalité expérimente le télétravail

Paris : La municipalité expérimente le télétravail

Objectif : 1500 salariés travaillant une partie du temps chez eux à l'horizon 2020.
Paris : La municipalité expérimente le télétravail
© wikimedia commons - À l'hôtel de ville, on expérimente une nouvelle forme de management.

Publié le ,

La Ville de Paris, plus grande collectivité de France (52 000 agents), expérimente le télétravail depuis cet été avec un objectif de 1 500 salariés travaillant une partie du temps chez eux à l'horizon 2020. C'est l'une des mesures du plan de modernisation de l'administration parisienne dont les grandes lignes ont été présentées au Conseil de Paris dernièrement.

Profitant du décret de février 2016 encadrant la mise en œuvre du télétravail dans la fonction publique, la mairie de Paris a fait appel aux volontaires. Cent cinquante agents de la Ville se sont portés candidats.

Une expérimentation limitée à une journée par semaine

L'expérimentation limitée à une journée par semaine sera portée à deux jours en 2017. L'administration voit dans le nomadisme plusieurs avantages : une plus grande souplesse, un surcroît de bien-être et d'autonomie, une diminution des trajets professionnels et une réduction de l'empreinte environnementale des trajets.

Sur les 52 000 agents parisiens, 37 % habitent la capitale, 32 % la petite couronne, 25 % la grande couronne et 6 % la province. Le télétravail est aussi un levier contre l'absentéisme (plus de 11 % en 2015), selon Emmanuel Grégoire, adjoint à la maire de Paris en charge des ressources humaines.

Les candidats au télétravail ont entre 35 et 50 ans et sont majoritairement des femmes. La première raison qu'ils invoquent pour être volontaire : la distance travail-domicile. Certains agents ont jusqu'à trois heures de transport par jour.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?