AccueilActualitéParis - Île-de-France : CCI et préfecture, unies pour l'emploi et la compétitivité

Paris - Île-de-France : CCI et préfecture, unies pour l'emploi et la compétitivité

Jean-François Carenco, préfet de la région Île-de-France, préfet de Paris, et Jean-Paul Vermès, président de la Chambre de commerce et d'industrie Paris - Île-de-France (CCIR), ont récemment signé une Convention d'objectifs et de moyens (COM) pour une durée de 5 ans.
Paris - Île-de-France : CCI et préfecture, unies pour l'emploi et la compétitivité
© A.P. - Jean-François Carenco et Jean-Paul Vermès ont signé la convention lors de l'assemblée générale des élus de la Chambre.

Actualité Publié le ,

C'est une première et le président de la Chambre comme le préfet ne sont pas peu fiers d'apposer leur signature au bas de cette convention. Et pour cause, celle-ci s'engage entre autres à soutenir les entrepreneurs dans leurs démarches administratives, à miser sur la formation ou encore à renforcer l'internationalisation des entreprises (lire encadré ci-dessous). Malgré ces domaines d'intervention très vastes, cette convention permet de « mettre en exergue nos enjeux franciliens », souligne Jean-François Carenco.

Par cette signature, l'État et la CCI affirment clairement leur partenariat. « La convergence des efforts est une nécessité », affirme le préfet. Pour Jean-Paul Vermès, « il n'y a pas de concurrence et il s'agit bien là de trouver des solutions positives avec l'État, de bons fonctionnements et de la complémentarité. Nous n'avons pas le pouvoir mais le pouvoir de faire », estime-t-il.

Le préfet de région a également rappelé « le rôle déterminant de la CCI comme conseil et vecteur des aides publiques qui contribue à la réussite des politiques de développement économique ». Des organismes d'autant plus nécessaires avec la numérisation des entreprises et la participation des PME aux chantiers du Grand Paris.

Pour anticiper ces mutations économiques, la CCIR compte bien mutualiser les moyens. Une convention a d'ores et déjà été signée avec la mairie de Paris, une autre est à venir avec la Région.

Les engagements en sept axes

  1. L'accompagnement des créateurs et des repreneurs d'entreprise,
  2. L'identification et la promotion des modalités de simplification de la vie des entrepreneurs,
  3. Le soutien au développement de la formation et des compétences au profit des entreprises et en vue de faciliter l'insertion des jeunes,
  4. Le renforcement de l'internationalisation des entreprises,
  5. L'accompagnement des chefs d'entreprise dans l'anticipation des mutations économiques et l'adaptation à celles-ci : une des principales préoccupations des Pouvoirs publics nationaux et européens, avec le développement numérique en fer de lance,
  6. La représentation de la diversité du tissu entrepreneurial et la contribution à l'animation et au développement des territoires, en partenariat avec les collectivités,
  7. Un engagement en matière de gestion interne par un suivi régulier et annuel des résultats avec des indicateurs adaptés aux priorités retenues et aux moyens disponibles. Ces indicateurs évaluent le degré de réalisation des projets et des objectifs opérationnels de la CCIR et de chaque CCIT qui lui est rattachée, ainsi que l'impact sur la vie des entreprises.
Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?