AccueilImmobilierParis Habitat adapte la régularisation des charges pour ses locataires

Paris Habitat adapte la régularisation des charges pour ses locataires

Depuis le début de la crise, Paris Habitat se mobilise en lien avec la ville de Paris, pour assurer la continuité et la qualité du service ainsi qu'accompagner les locataires les plus fragiles. Afin de ne pas trop affaiblir leur pouvoir d'achat, Paris Habitat a donc adapté la régulation de ses charges en mettant en place des échéanciers.
Paris Habitat adapte la régularisation des charges pour ses locataires
@ DR

Immobilier Publié le ,

« Cette mesure d'accompagnement social s'inscrit dans une mobilisation plus large sur le terrain des équipes de Paris Habitat. C'est une action solidaire en faveur du pouvoir d'achat de nos locataires », déclare Roger Madec, président de Paris Habitat.

Chaque jour, les équipes de Paris Habitat assurent la gestion quotidienne du patrimoine et poursuivre notre mission sociale et de solidarité en apportant des réponses concrètes aux situations individuelles. Un partenariat avec la Protection Civile a notamment été signé afin d'accompagner les locataires âgés et fragiles, en lien avec les équipes de Paris Habitat. Dans ce cadre, ce sont plus de 30 000 appels qui ont été passés auprès de ces locataires.

Le bailleur social a aussi mis en place de mesures de soutien financier. Anticipant dès à présent la prochaine régularisation des charges qui a habituellement lieu au mois de juin, il procédera cette année en deux temps pour aider au mieux les locataires selon leur situation.

S'il est débiteur, le locataire se verra reporter son rappel de charges sur l'avis d'échéance du 1er juillet, tout en bénéficiant des aides mises en place par l'Office pour en faciliter le règlement. Ce report va également permettre à l'Office de travailler individuellement sur les situations et étudier les meilleures solutions de reports et d'étalements.

Les locataires peuvent bénéficier des aides mises en place par Paris Habitat. Les équipes de proximité pourront proposer par exemple la mise en place d'échéancier, un dispositif existant mais qui ne démarrera cette année qu'en juillet 2020. Ainsi, 21 671 locataires feront l'objet d'un rappel de charges de 2,6 M€.

S'il est créditeur, le locataire à jour de ses loyers bénéficiera d'une anticipation du remboursement de son solde de charges. Il viendra en déduction de l'avis d'échéance du 1e mai 2020 au lieu du 1e juin. Alors 55 918 locataires bénéficieront d'un remboursement anticipé de charges d'un montant total de 10 M€.

Le nombre de personnes concernées et les montants indiqués portent à ce jour sur les 2/3 du patrimoine de Paris Habitat.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 30 septembre 2022

Journal du30 septembre 2022

Journal du 23 septembre 2022

Journal du23 septembre 2022

Journal du 16 septembre 2022

Journal du16 septembre 2022

Journal du 09 septembre 2022

Journal du09 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?