AccueilActualitéRégion Île-de-France & Grand ParisParis est la métropole européenne où la mobilité partagée est la plus développée

Mobilité Paris est la métropole européenne où la mobilité partagée est la plus développée

Dernièrement, la startup Fluctuo a publié son rapport sur la mobilité partagée en Europe et dont il ressort que Paris est l’une des métropoles européennes les plus avancées dans l’expansion de ce phénomène.
Paris est la métropole européenne où la mobilité partagée est la plus développée
© Adobe Stock

ActualitéRégion Île-de-France & Grand Paris Publié le ,

Fluctuo a récemment publié sa nouvelle édition du baromètre européen de la mobilité partagée. Composée d’experts en données sur les services de mobilité partagée (trottinettes, vélos, scooters, voitures), l’entreprise dresse un bilan permettant d’évaluer l’activité, les tendances et les performances du secteur de la mobilité partagée en Europe. Les différentes données analysées ont été obtenues directement auprès des opérateurs, via des flux “open data”, ou encore à travers une analyse des applications mobiles des services concernés.  

Selon ce baromètre, 280 000 véhicules partagés sont utilisés dans les 16 grandes métropoles de l’Union européenne, soit une augmentation de 4 % par rapport au baromètre publié en juin 2021.

Par ailleurs, Oslo est la ville où l’on trouve le plus de véhicules partagés par personne. La trottinette est devenue la mobilité partagée la plus utilisée devant le vélo avec un usage très fréquent à Stockholm. En France, Paris est la ville qui compte le plus de véhicules partagés, avec une flotte de 50 000 véhicules partagés, à égalité avec Berlin.

Le classement des seize villes comptant la flotte de véhicules partagés la plus importante est le suivant :

  • Berlin
  • Paris
  • Hambourg
  • Stockholm
  • Milan
  • Rome
  • Bruxelles
  • Varsovie
  • Londres
  • Oslo
  • Barcelone
  • Madrid
  • Vienne
  • Bordeaux
  • Prague
  • Rotterdam

Le vélo est également en pleine expansion dans la capitale française, avec un total de 25 000 vélos comptés dans les rues de Paris en septembre 2021. Ici encore, Paris est l’agglomération européenne comptant le plus de vélos dans son enceinte. En seconde position, se trouve Londres avec un peu moins de 15 000 vélos. Même constat concernant le taux d’augmentation des flottes de scooters électriques. Lors du dernier semestre, le nombre d’opérateurs proposant des scooters électriques partagés à Paris est passé de deux à cinq, ce qui représente un taux d’augmentation de la flotte de 60 % en six mois.

Bordeaux, dauphin de la capitale 

La seconde ville française de ce classement est Bordeaux. La villeest l’un des plus petits marchés de la mobilité partagée étudiés lors de ce baromètre. Toutefois, cette ville dispose de chiffres intéressants puisqu’elle propose une belle diversité de services de mobilité partagée. Tout d’abord, elle comporte 24 opérateurs de services, un nombre élevé dû notamment à la politique menée par la municipalité qui ne contrôle pas le nombre de fournisseurs mais limite la taille des flottes proposées par ces derniers. Le vélo électrique représente 39% de la mobilité partagée de la capitale girondine, un taux largement supérieur à la moyenne des seize métropoles européennes où le vélo électrique ne représente que 16 % de la mobilité partagée. A l’inverse, le taux de trottinettes électriques y est bien moins important (21%), contre 49 % dans les autres métropoles.

Après une année jalonnée par les confinements, couvres-feus, et restrictions, le secteur de la mobilité partagée semble malgré tout être en bonne santé et même en croissance, avec un usage important du vélo et des trottinettes électriques. 

 

Partager :
Articles similaires
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?