Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Panorama de l'Industrie de la Vallée de la Seine

le - - Actualité - Région Île-de-France & Grand Paris

Panorama de l'Industrie de la Vallée de la Seine
© DR

Le 4 novembre, la Délégation interministérielle au développement de la Vallée de la Seine, l'Insee et Paris Seine Normandie ont présenté les résultats du panorama de l'industrie dans la Vallée de la Seine qui décrypte les forces et faiblesses de ce secteur sur ce territoire et décrit leur évolution dans le temps.

Le Panorama de l'industrie dans la Vallée de la Seine a été présenté lors d'une conférence de presse organisée le 4 novembre en présence de François Philizot, délégué interministériel au développement de la Vallée de la Seine, Philippe Scherrer, directeur régional de l'Insee Normandie et Michel Valache, président de Paris Seine Normandie.

À l'heure des réflexions sur le renouveau de l'industrie française et sur d'éventuelles relocalisations des productions sur le territoire national, la Délégation interministérielle au développement de la Vallée de la Seine, l'Insee et Paris Seine Normandie, porte-parole des Chambres de commerce et d'industrie (CCI) de l'axe Seine, ont réalisé de concert un panorama de l'industrie dans la Vallée de la Seine, secteur qui comptait en 2017 plus d'un demi-million de travailleurs, soit près d'un emploi sur six de l'industrie métropolitaine. Ce panorama a pour objectif de rendre visible, compréhensible et accessible toutes les données relatives au secteur de l'industrie sur le territoire de la Vallée de la Seine, dans son entièreté.

L'étude se compose d'une analyse transversale sur l'industrie, les établissements, l'emploi et les caractéristiques des salariés mais aussi la localisation de l'emploi et des établissements et une évolution de ces derniers depuis 1990. Elle contient également des fiches de deux pages sur des secteurs clés, 14 dans l'industrie, 3 élargis à des activités liées à l'automobile, la cosmétique et l'aéronautique ainsi qu'un zoom sur les services aux entreprises productives.

Poids des emplois industriels

Près d'un emploi sur six se situe sur le territoire de la Vallée de la Seine qui se compose de neuf départements, dont 5 en Île-de-France : Paris, les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis, le Val-d'Oise et les Yvelines et 4 en Normandie : le Calvados, l'Eure, la Manche et la Seine-Maritime. Par ailleurs, 505 000 emplois industriels se situent sur ce territoire, dont 100 000 dans les Hauts-de-Seine et 75 000 dans les Yvelines et en Seine-Maritime, soit 15,6 % des emplois industriels métropolitains, ainsi que 52 000 établissements industriels, dont 19 000 employeurs soit 14,5 % des établissements industriels métropolitains. Enfin, 3 salariés sur 4 travaillent dans un établissement de plus de 50 salariés.

Top 3 des employeurs industriels

Il ressort du panorama que plus de 60 % des emplois salariés industriels en Vallée de la Seine sont concentrés dans six secteurs employeurs, avec, en première position, celui de la fabrication de matériels de transport avec 16,9 % de salariés de l'industrie, soit 82 100, et près d'un quart des salariés du secteur en France métropolitaine. Vient ensuite le secteur des industries agro-alimentaires qui compte 13,2% des salariés de l'industrie du territoire, soit 64 100, un des deux secteurs en croissance avec l'énergie. En troisième position, le secteur de la production et la distribution d'électricité représente 9,6 % de l'emploi salarié industriel en Vallée de la Seine, avec 46 700 salariés.

Par ailleurs, la Vallée de la Seine compte un emploi salarié métropolitain sur cinq, dans huit secteurs, avec, en premier lieu, 50,2 % dans le secteur de la cokéfaction et du raffinage, soit 4 600 emplois salariés métropolitains, puis 27,8 % dans le secteur de la production et la distribution d'électricité (46 700 salariés métropolitains) et 24,8 % dans le secteur de l'industrie pharmaceutique (19 000 salariés métropolitains).

Plus forte prégnance de l'industrie en Normandie

L'industrie, qui compte parmi les principaux secteurs créateurs de richesse en Vallée de la Seine, a un poids nettement inférieur sur ce territoire par rapport au niveau métropolitain en raison de la forte présence du secteur tertiaire. En effet, il ne représente que 14 % de la richesse dégagée en Vallée de la Seine, contre 30 % en Normandie et 20 % en France métropolitaine. C'est toutefois plus que le taux de richesse dégagée par l'industrie en région Ile-de-France, à hauteur de 12 %. S'agissant des emplois salariés, l'industrie a un poids plus important en Normandie, qui en compte 19 % contre 10 % en Vallée de la Seine et 8 % en Ile-de-France.

Dans le détail, trois secteurs dégagent plus de la moitié de la richesse dégagée par l'industrie : la fabrication de matériels de transport, à 19,31 %, la production et distribution d'électricité, à 15,3 % et l'industrie chimique, à 10,39 %.

Forte chute de l'emploi industriel depuis 1990

L'étude met cependant en avant une chute de l'emploi dans la Vallée de la Seine depuis 1990, particulièrement sa composante francilienne et dans presque tous les secteurs. Cette diminution est encore plus marquée qu'au niveau national (– 46 % contre – 32 % en métropole). En effet, 100 000 emplois ont été supprimés en une dizaine d'années (2007-2017).

Cette baisse concerne presque tous les secteurs mais celui de la fabrication de matériels de transport connait le plus fort taux de baisse en volume d'emplois perdus, avec -20 % soit - 20 000 postes, de même que celui de la fabrication de produits informatiques, électroniques et optiques avec -30 % d'emplois, soit -12 500, et celui de la production du travail du bois, des industries papier et des imprimeries, avec -40 % d'emplois perdus, soit – 10 700.

A contrario, deux secteurs connaissent une légère hausse des emplois sur ces dix dernières années : l'industries agro-alimentaires, avec + 1 400 emplois (+ 2,2 %) et la production et distribution d'électricité, de gaz, de vapeur et d'air conditionné, avec + 750 emplois (+ 1,7 %)

Vallée de la Seine : quel profil des salariés industriels ?

Les salariés de la Vallée de la Seine ont des points communs avec les salariés de l'industrie métropolitaine comme la présence féminine réduite, des salariés plus âgés et une part importante d'ouvriers. L'étude note, par ailleurs, que le niveau de qualification des postes occupés est plus élevé puisqu'un tiers des salariés occupe un poste de cadres dans l'industrie de la Vallée de la Seine, contre 1 sur 5 au niveau national. Cependant, la présence de cadres reste plus importante en Île-de-France, notamment en raison de la forte implantation de sièges sociaux et de centres de recherche. À qualification équivalente, les revenus sont généralement plus élevés pour les salariés de la Vallée de la Seine que ceux de la métropole.

S'agissant des types de contrat, le recours à l'intérim est moindre dans l'industrie de la Vallée de la Seine, à hauteur de 7 % contre 9 % en France métropolitaine, mais supérieur à 10 % dans la fabrication de matériel de transport et la fabrication de caoutchouc/plastique.




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer