AccueilDroitActualité du droitOuverture du concours de la magistrature pour les professionnels en reconversion

Ouverture du concours de la magistrature pour les professionnels en reconversion

Le ministère de la Justice lance une campagne de recrutement pour diversifier les profils des juges. Aujourd'hui, près de la moitié des élèves magistrats dispose d'une expérience professionnelle antérieure. Valorisant le savoir-faire des candidats ayant déjà une expérience professionnelle dans le juridique ou l'administratif, le concours complémentaire de la magistrature est une voie de recrutement qui enrichit son corps.
Ouverture du concours de la magistrature pour les professionnels en reconversion
@ DR

DroitActualité du droit Publié le ,

Le concours complémentaire de magistrats est destiné aux professionnels du secteur public ou du secteur privé âgés de 35 ans minimum au 1er janvier 2020. Ils feront partie des 50 % des élèves magistrats en formation initiale issus du monde professionnel.

Il s'adresse aux professionnels exerçant leur fonction dans des domaines particulièrement qualifiants pour l'exercice des fonctions judiciaires : avocats, notaires, directeurs des services de greffe judiciaire, greffiers des services judiciaires, officiers de police ou de gendarmerie, juristes d'entreprise, cadres de la fonction publique, souhaitant se réorienter vers la magistrature.

Cette voie de recrutement contribue à enrichir le corps de la magistrature de profils variés dotés d'une expérience professionnelle hautement qualifiante de sept années minimum dans les domaines juridique, administratif, économique ou social.

A l'issue d'une formation probatoire d'un mois à l'Ecole nationale de la magistrature (ENM) et d'un stage en juridiction de quatre mois, puis, après déclaration d'aptitude, d'un stage de pré-affectation de deux ou quatre mois, les lauréats du concours complémentaire rejoignent les juridictions, venant ainsi renforcer la communauté judiciaire.

Modalités d'inscription au concours 2021

Ouvertes du lundi 5 octobre au vendredi 6 novembre 2020 à 17h, les inscriptions s'effectuent en ligne sur le site de l'Ecole nationale de la magistrature (ENM) www.enm.justice.fr

Si le nombre de postes offerts n'est pas encore connu, le calendrier de la session 2021 du concours complémentaire de l'ENM a déjà été en partie communiqué : les épreuves d'admissibilité auront lieu du 29 au 31 mars prochains tandis que les dates des épreuves d'admission seront fixées ultérieurement par le jury.

Nouveauté pour cette édition 2021 : une période d'environ 6 mois est prévue entre les résultats et la rentrée à l'ENM des candidats admis, afin de faciliter leur transition professionnelle. Ainsi, les résultats d'admission seront publiés dans le courant de l'été 2021, pour un début de formation probatoire en janvier 2022.

Les candidats de cette session seront par ailleurs les premiers à bénéficier d'un programme actualisé, conformément à l'arrêté du 10 avril 2019. L'objectif est d'avoir un concours plus moderne et davantage en adéquation tant avec les dernières évolutions législatives qu'avec le nouveau programme des concours d'accès à l'ENM.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 23 septembre 2022

Journal du23 septembre 2022

Journal du 16 septembre 2022

Journal du16 septembre 2022

Journal du 09 septembre 2022

Journal du09 septembre 2022

Journal du 02 septembre 2022

Journal du02 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?