AccueilDroitActualité du droitOuverture du centre pénitentiaire de Lutterbach : Eric Dupond-Moretti annonce la fin du transfèrement des prisonniers

POLITIQUE CARCERALE Ouverture du centre pénitentiaire de Lutterbach : Eric Dupond-Moretti annonce la fin du transfèrement des prisonniers

Tout juste entré en service, ce nouvel établissement d’une capacité de 520 places illustre la mise en œuvre concrète du programme de construction de 15 000 places de prison supplémentaires porté par le garde des Sceaux.
Ouverture du centre pénitentiaire de Lutterbach : Eric Dupond-Moretti annonce la fin du transfèrement des prisonniers
La ministre déléguée Brigitte Klinkert aux côtés de Jean Castex et Eric Dupond-Moretti pour l'inauguration du centre pénitentiaire de Lutterbach, le 20 avril 2021. ©DR

DroitActualité du droit Publié le ,

Inauguré le 20 avril 2021 par le Premier ministre et le garde des Sceaux, le centre pénitentiaire de Mulhouse-Lutterbach, qui créé 123 places nettes suite à la fermeture des maisons d’arrêt de Colmar et de Mulhouse, entre en service mercredi 10 novembre. 350 personnes, transférées la nuit précédente depuis la maison d’arrêt de Mulhouse, y sont désormais détenues.

L’établissement pourra accueillir 520 détenus dans sept quartiers de maison d’arrêt et de centre de détention, dont un dédié aux femmes détenues, un autre aux mineurs incarcérés, et un « quartier de confiance », au sein duquel les détenus sont responsabilisés et bénéficient en contrepartie d’une plus grande autonomie.

Pour Éric Dupond-Moretti, garde des Sceaux, ministre de la Justice, « L’opération de construction du centre pénitentiaire de Mulhouse-Lutterbach est une des réalisations concrètes du plan annoncé dès 2018 par Emmanuel Macron. C’est un programme qui trouve sa réalisation partout sur nos territoires de Caen à Avignon, de Bordeaux à Meaux en passant par Marseille ! Concernant les places de prisons, il y a ceux qui en parlent et ceux qui en font. »

L’établissement de Mulhouse-Lutterbach ouvre la voie à une nouvelle génération d’établissements pénitentiaires. Il tient lieu de référence tant par sa structure innovante, conçue pour améliorer les conditions de travail des personnels et la qualité de vie des personnes détenues, que par sa capacité à concilier sécurité et nouvelles préoccupations sociétales, urbaines et environnementales.

Le centre pénitentiaire de Mulhouse-Lutterbach est l’aboutissement d’un projet inédit, ayant mobilisé un budget de plus de 100 millions d’euros, mené dans le cadre du programme immobilier pénitentiaire le plus ambitieux entrepris depuis 30 ans. Il prévoit la création nette de 15 000 places de prison supplémentaires en France à l’horizon 2027 et permettra notamment de fermer certains établissements qui ne sont plus adaptés. Il vise à résorber la surpopulation dans les maisons d’arrêts et à poursuivre l’objectif de l’encellulement individuel à 80 %.

 

 

 

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?