AccueilSociétéPorte de Pantin : une opération de mise à l’abri après l'évacuation d'un campement

Porte de Pantin : une opération de mise à l’abri après l'évacuation d'un campement

Le 4 août dernier, la préfecture de la région Île-de-France et la préfecture de Paris ont permis la mise à l’abri de 165 personnes en famille et 161 hommes isolés au niveau de la porte de Pantin à Paris.
Porte de Pantin : une opération de mise à l’abri après l'évacuation d'un campement
© Adobe Stock

Société Publié le ,

Depuis le début de l’année, c’est la douzième mise à l’abri de personnes dans le cadre d’opérations régulièrement conduites par les services de l’État.

Les 161 hommes isolés ont été orientés vers des centres d'accueil et d'examendes situations administratives, où il sera procédé à l'évaluation de celles-ci et de leur potentielle réorientation. Ils y bénéficieront également d'un accompagnement social et sanitaire.

Orientation des familles

Pour les familles, l’orientation vers des places en centre d’hébergement en province a été engagée pour 86 d’entre elles, où elles pourront bénéficier d’une évaluation de leur situation administrative, d'un accompagnement social, sanitaire et administratif afin d’être réorientées par la suite. Par exception, 79 personnes présentant des vulnérabilités toutes particulières ont été orientées vers l'accueil de jour d'Austerlitz où un accompagnement social renforcé leur sera proposé puis une orientation. Enfin, 16 personnes ont, par ailleurs, été orientées au titre de la protection maternelle et infantile par la Ville de Paris.

Une soixantaine de personnes ont refusé les solutions d'hébergement qui leur étaient proposées.

La mobilisation de l'État pour accompagner les personnes les plus précaires est permanente. En Île-de-France, chaque nuit, ce sont plus de 156 000 personnes en situation de précarité qui bénéficient ainsi d'une prise en charge au titre de l'hébergement.

Les chiffres clés :

  • 326 personnes mises à l’abri pour l’opération du square de la Marseillaise, porte de Pantin
  • 12 mises à l’abri en 2022 au bénéfice de 3 212 personnes
  • 9 345 orientations vers des solutions d’hébergement en région entre janvier et juin 2022, 16 000 orientations en 2021, dans le cadre du Schéma national d’accueil des demandeurs d’asile et d’intégration des réfugiés (SNADAR)
  • Plus de 156 000 personnes en situation de précarité bénéficient d’une prise en charge au titre de l’hébergement en Île-de-France et chaque nuit.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 23 septembre 2022

Journal du23 septembre 2022

Journal du 16 septembre 2022

Journal du16 septembre 2022

Journal du 09 septembre 2022

Journal du09 septembre 2022

Journal du 02 septembre 2022

Journal du02 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?