Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

OPCO EP : plan anti-crise pour accompagner les TPE/PME des branches adhérentes

le - - Entreprise - Vie des entreprises

OPCO EP : plan anti-crise pour accompagner les TPE/PME des branches adhérentes
@ DR

L'OPCO EP lance un nouveau plan d'action pour soutenir les entreprises de ses branches adhérentes, tout au long du confinement et jusqu'à la sortie de crise, qui prévoit notamment 100 % de prise en charge pour les TPE/PME et une aide aux salaires.

Sous l'impulsion de son Conseil d'administration, l'Opérateur de compétences des entreprises de proximité (OPCO EP) lance un nouveau plan d'actions en vue d'accompagner et soutenir les salariés des TPE/PME de ses branches adhérentes pendant la durée de confinement ainsi que la sortie de crise.

Ce plan, qui vise tous les acteurs clef de l'OPCO, les entreprises et leurs salaries, les branches et les opérateurs de formation, permet le développement de formations ouvertes et à distance (FOAD) à destination de leurs salariés, qu'elles soient ou non en activité partielle.

Grâce au premiers retours des branches et des entreprises, deux périodes clés ont pu être distinguées : la période de confinement et les premières semaines qui suivent sa fin, au cours desquelles les entreprises auront besoin d'être soutenues individuellement dans la mise en œuvre de formations à distance (avril à l'Eté) et la période de la rentrée qui nécessitera une stratégie branche par branche en fonction de la situation économique.

Une aide renforcée pour les TPE/PME

Pour faciliter le « départ » en formation à distance des salariés dans les 400 000 entreprises que couvrent les branches professionnelles adhérentes à l'OPCO EP, en activité partielle ou non, il est proposé des règles de financement uniques de la FOAD, selon le type d'entreprises.

Ainsi, pour les TPE/PME de moins de 50 salariés, l'objectif est d'assurer un financement à 100 % sur ses moyens propres pour des coûts pédagogiques, quelle que soit la branche professionnelle, sans reste à charge pour l'entreprise, y compris celles en activité partielle. Pour les entreprises qui ne sont pas en activité partielle, la prise en charge des salaires se fait sur la base d'un forfait salaire de 12 euros par heure de formation.

Pour les autres entreprises de plus de 50 salariés, en mobilisant des partenariats publics sur les coûts pédagogiques, l'OPCO regroupera des demandes d'entreprises et proposera un projet commun inter-entreprises pour les TPME et les autres PME.

Enfin, pour les salariés qui n'ont pas d'équipement informatique et ainsi lutter contre l'illectronisme dans les TPME, pour toutes les branches, ou en cas de mobilisation de financements externes pour les entreprises de plus de 50 salariés, le financement pourra inclure une aide à l'achat du premier équipement informatique pour les stagiaires en difficulté, à hauteur de 500 euros par salarié concerné.

Anticiper la reprise pour les branches professionnelles

Le plan d'action de l'OPCO EP prévoit trois types d'actions à destination des branches professionnelles.

La première consiste à porter, avec les branches, les actions prioritaires ou spécifiques menées auprès des entreprises par l'OPCO pendant la période de crise.

Tous les secteurs qui composent l'OPCO EP n'étant pas placés dans la même situation dans la période actuelle, la deuxième mesure vise une adaptation du plan d'action pour chaque secteur en matière de formation et de recrutement.

Enfin, le plan anticipera les besoins d'accompagnement pour la reprise et préparera un plan d'actions par branche en tenant compte du contexte et en lien avec leur plan stratégique

Faciliter la diffusion des formations

S'agissant des organismes de formation, les actions menées visent à pousser immédiatement l'offre existante « transverse » à la suite d'un inventaire régional et sectoriel des offres de formations transversales pour permettre à l'OPCO EP de mettre à disposition des entreprises adhérentes un catalogue de formation en FOAD en ligne ainsi qu'à mettre en place un processus de gestion simplifié pour les actions distancielles.

« Dans ce contexte exceptionnel de crise, je me félicite de la réactivité des équipes et de l'engagement et du soutien des administrateurs mobilisés pour mettre en œuvre ce plan », précise Sylvia Veitl, Présidente de l'OPCO Entreprises de Proximité.

Selon Philippe Gaertner, 1er vice-président, « les entreprises ont besoin d'être accompagné pour surmonter leurs difficultés et les actions mises en œuvre par l'OPCO EP, vont être un soutien important durant cette période ».




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer