Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Olivier Phéline, fondateur du site mondebarras.fr "Nous avons déjà plus de 100 000 articles ..."

le - - Actualité - Interview

Olivier Phéline, fondateur du site mondebarras.fr "Nous avons déjà plus de 100 000 articles ..."
Olivier Phéline

Lancé à Carvin il y a un peu plus d'un an, le site de vente entre particuliers mondebarras.fr, est désormais accessible dans toute la France. Pourquoi chercher à l'autre bout de la France ce que vos voisins peuvent vous vendre ? Voilà le créneau sur lequel Olivier Phéline a décidé de se lancer avec son site mondebarras.fr.

CV : Olivier Phéline, vous avez lancé le site mondebarras.fr. Pouvez-vous nous expliquer ce nouveau service pour les particuliers ?

Nous avons lancé mondebarras.fr car nous pensons qu’il y a encore de nombreux besoins non couverts par les sites d’annonces gratuites actuels, notamment en terme de visualisation :

-Visualiser simplement la carte des objets que l’on cherche près de chez soi ; ça parait une évidence mais ce n’est pas une fonctionnalité disponible sur la plupart des sites d’annonce ;

-Voir tous les articles d’un vendeur en un seul clic, car si l’on doit se rendre chez lui pour venir cherche un article, on veut savoir ce qu’il a d’autre en vente ;

-Savoir à qui on a à faire ! C’est essentiel au moment l’on voit les arnaques se multiplier de plus en plus rapidement !

Ce sont ces besoins auxquels notre site répond ; en proposant un système de « stand virtuel », de boutique, dans lequel les vendeurs regroupent leurs articles. Un système mieux sécurisé aussi.

Mondebarras.fr est un site plus moderne, qui correspond à une nouvelle génération. Celle des internautes qui ont parfaitement intégré Internet dans leurs usages pour vendre leurs objets, d’occasion ou neufs. Et ils le font de plus en plus ! Pour des raisons liées aux problématiques de pouvoir d’achat dans un contexte de crise, mais aussi en raison de la  montée des sensibilités au développement durable.

Il fallait donc proposer un site correspondant aux besoins nouveaux de la vente en ligne : la boutique (le débarras), qui permet un regroupement et une gestion beaucoup plus rapide et simple de ses articles.

De plus, cette approche correspond beaucoup mieux aux besoins des commerces locaux, qui intègrent de plus en plus Internet dans leur panoplie promotionnelle et qui peuvent facilement créer leur boutique sur notre site.

Le site a été lancé il y a tout juste un an en version Beta dans le Nord de la France. En à peine un an, nous avons déjà plus de 100 000 articles, à 95% dans le Nord Pas de Calais !

Nous sommes passés en quelques mois devant des acteurs présents sur le marché depuis plus de 10 ans ! Notre portefeuille d’annonces va de la simple layette à la maison individuelle, en passant par l’automobile, la téléphonie, les meubles etc. Et nous enregistrons chaque jour plus de professionnels qui adhèrent à notre concept, de l’agence immobilière au vendeur d’électroménager, en passant par les concessionnaires automobile.


CV : Face à des poids lourds tels que Ebay ou encore le Bon Coin, quelle est la stratégie de pénétration du marché de mondebarras.fr ?

Après une expérience assez courte, eBay a quitté le marché de la PA gratuite. Ce site d’enchères correspond à un modèle différent du notre et payant pour les utilisateurs.

Concernant le bon coin, c’est principalement notre concept qui constitue la principale différence ; et on constate depuis 2000, que chaque nouvel entrant à succès est arrivé avec un concept différenciant. D’ailleurs, lorsque le bon coin a été lancé sur le marché en 2006, eBay et d’autres étaient largement leaders.

Nous le constatons actuellement, la viralité s’installe dans les zones où le site est lancé. C’est bien le signe que le concept séduit et trouve sa place, malgré la présence d’acteurs historiquement forts.


CV : Votre site présente une « approche plus communautaire », facilitant le commerce entre les utilisateurs. Comment comptez-vous éviter les fausses annonces et arnaques ?

Le grand avantage du débarras, c’est précisément les informations que le vendeur donne sur lui-même au travers de ses ventes que nous allons pouvoir suivre.

Un vendeur, qui a un débarras depuis trois ans par exemple, qui aura réalisé plusieurs dizaines de ventes, dont une auto, pour lequel aucun abus n’aura été signalé sera beaucoup plus sécurisé qu’un nouveau vendeur dont on ne sait rien et qui n’a aucun historique, ce qui est le cas sur la plupart des sites d’annonces gratuites actuels.

De plus, nous avons mis en place un système de modération original, et efficace, que nous améliorons régulièrement. Nous étudions par ailleurs un système d’évaluation de nos membres dans le but de sécuriser encore plus les transactions.

CV : Quelles sont vos ambitions et perspectives de développement ?

Notre ambition est, pour l’instant de devenir le numéro deux du marché, avant fin 2014. Après, nous verrons quels objectifs nous fixer, en France et ailleurs …


Un article à acheter ou à vendre ? C'est par là http://www.mondebarras.fr/






Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer