Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Olivier Cousi : « La formation est cruciale pour la crédibilité de notre profession »

le - - Droit - Actualité du droit

Olivier Cousi : « La formation est cruciale pour la crédibilité de notre profession »
© A.P. - Olivier Cousi lors de la soirée de clôture du Campus des avocats.

Olivier Cousi, avocat associé du cabinet Gide, est l'un des “inventeurs” de Campus. Il revient sur l'essentiel de l'édition 2018 de cette manifestation d'envergure et présente la nouvelle plateforme ”Avocat 2020”.

Affiches Parisiennes : Qu'est-ce que Campus ?

Olivier Cousi : Campus est un mix de formations de qualité, de fête, de plaisir de se rencontrer et de partager, qui se déroule sur deux, trois ou quatre jours, sur un ou plusieurs sites. Il permet aux avocats de satisfaire à leurs obligations de formation.
Campus est d'abord un esprit, celui des origines, quand nous avons créé cet événement avec Bruno Marguet, en 2007, au Jardin d'acclimatation pour le bâtonnier Repiquet. Depuis 11 ans, le succès est au rendez-vous et les confrères sont contents. C'est typiquement ce que l'Ordre peut faire pour les avocats.

A.-P : C'est la première fois que Campus était partiellement organisé à la Maison de la Chimie...

O.C. : Il est vrai que c'était une belle première à la Maison de la Chimie. Les échos ont été très bon, bravo aux organisateurs. Les retours sont excellents, car ce lieu est superbe et central, moins éloigné que le Jardin d'acclimatation et plus facile d'accès que l'EFB à Issy-les-Moulineaux. La cour est belle et les salles parfaitement équipées.

A.-P : La formation est aujourd'hui essentielle pour les avocats. Quelles sont leurs autres préoccupations ?

O.C. : La formation est la clé de la manière dont nous allons exercer. La clé de l'excellence tout d'abord, car il faut que nous nous formions en permanence. Les lois promulgués et les décrets publiés sont légion et nous devons être au point sur tous ces nouveaux textes. La formation continue est indispensable et surtout elle constitue l'essence de la crédibilité de notre profession.

"Que peut-on faire pour vous, avocats de 2020 ?"


Vous avez les magistrats, vous avez les justiciables, vous avez les clients et vous avez les Pouvoirs publics... Si les avocats ne sont pas à la pointe des sujets, bien formés et bien informés, on ne peut pas faire avancer la profession.
La formation est donc cruciale et c'est un plaisir de se former dans cette atmosphère festive. Le mélange de convivialité et de formation, c'est vraiment cela l'esprit de Campus.

A.-P. : Que souhaitez-vous faire pour l'avenir des avocats ?

O.C. : Les confrères ont, à juste titre, une certaine crainte de l'avenir, liée au monde digital qui arrive. Ils ont également peur pour le recouvrement de leurs créances ou pour les activités du quotidien. L'Ordre doit les accompagner individuellement sur toutes ces questions.
En matière de formation, peut-être des campus plus thématiques, des campus spécialisés et surtout avoir une formation adaptée aux besoins. Nous avons à la fois besoin d'initiation de premier niveau et de formations plus complexes pour les spécialistes. C'est l'un des reproches que l'on fait parfois à Campus. Les formations ne sont pas reçues de la même manière par les avocats qui découvrent la matière et ceux qui connaissent déjà la matière.

A.-P. : Pouvez-vous dire quelques mots de la plateforme Avocats 2020 ?

O.C. : A nos côtés, mais de manière indépendante, de jeunes confrères, ont effectivement lancé la plateforme “Avocat 2020” qui a pour objectif de proposer une page blanche pour que les avocats puissent nous dire leurs besoins, leurs idées, leurs envies, avec la perspective d'un rendez-vous le 1er janvier 2020, date à laquelle, si tout se passe bien, je prendrai mes fonctions de bâtonnier, avec Nathalie Roret comme vice-bâtonnière.
Nous pourrons alors mettre en œuvre des mesures concrètes pour répondre à tous ces besoins exprimés par les confrères.




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer