AccueilEntrepriseVie des entreprisesObservatoire GSC/Altares : près de 30 000 dirigeants ont perdu leur emploi en 2021

Observatoire GSC/Altares : près de 30 000 dirigeants ont perdu leur emploi en 2021

L’association GSC et la société Altares ont dévoilé la 6ème édition de l’Observatoire de l’emploi des entrepreneurs, dont il ressort que 28 835 dirigeants ont perdu leur travail l’an passé.
Observatoire GSC/Altares : près de 30 000 dirigeants ont perdu leur emploi en 2021
© Adobe Stock

EntrepriseVie des entreprises Publié le ,

Il ressort de l’Observatoire, qui se base sur des données issues de l’analyse des entreprises, hors sociétés civiles et associations, placées directement, par conversion ou par résolution du plan en liquidation judiciaire par le Tribunal de Commerce ou Judiciaire, qu’en 2021, 28 835 femmes et hommes chefs d’entreprise ont perdu leur activité professionnelle, soit - 13,1 % par rapport à 2020. En effet, des aides ont permis d’amoindrir les effets de la crise et continuent de doper l’économie. Toutefois, tous les chefs d’entreprise ne sont pas touchés de la même manière, les seniors, souvent expérimentés, l’étant plus fortement que les autres. A noter que le contexte actuel de la guerre en Ukraine mettra en lumière, dans les travaux futurs de l’Observatoire, d’autres points de vulnérabilité dans l’emploi des entrepreneurs français.

Pour Anthony Streicher, président de l’association GSC : « Le soutien de l’Etat continue de produire ses effets pour aider les entreprises à maintenir la tête hors de l’eau. Nous n’avons pas été confronté au raz-de-marée des faillites redouté. Néanmoins, les chefs d’entreprises devront faire face à de nouvelles menaces, conséquences de la guerre en Ukraine et il convient d’être particulièrement prudent pour l’avenir. En 2021, ce sont près de 30 000 femmes et hommes chefs d’entreprise qui ont perdu leur emploi. Pour l’immense majorité d’entre eux, sans filet de sécurité. ».

« Après un recul historique de 8 % du PIB 2020, la croissance française signait en 2021 son meilleur chiffre (+7 %) depuis plus de 50 ans. L’entrepreneuriat établissait un nouveau record avec près d’un million de nouvelles entreprises pendant que les défaillances tombaient sous le seuil de 30 000, pour atteindre leur plus bas niveau depuis 30 ans. », a ajouté Frédéric Barth, directeur général d’Altares.

Les dirigeants « seniors » davantage exposés

L’âge médian des chefs d’entreprise impactés par les liquidations judiciaires en 2021 est de 47,5 ans. Qualifiés de « seniors », à la vie personnelle construite, avec des charges familiales et financières parfois importantes, ils sont plus sujets à la pression et l’inquiétude en cas de perte d’emploi. La crise économique touche particulièrement des entrepreneurs pour lesquels le rebond professionnel sera plus difficile : plus d’un tiers d’entre eux avait plus de 50 ans (10 655 dirigeants) en 2021. Les chefs d’entreprise de moins de 26 ans sont ceux qui connaissent la plus forte augmentation en 2021, de + 49,9 % sur un an.

« Si le chiffre d’affaires n’est pas au rendez-vous en 2022 pour certains chefs d’entreprise, le paiement des reports de cotisations sociales accordés pendant la crise du Covid-19 ou le début des remboursements des prêts PGE pourraient mener à des situations dramatiques. Notre devoir est de continuer à accompagner ces chefs d’entreprise et de les inviter à anticiper ces situations. », a précisé Anthony Streicher.

© GSC/Altares

Perte d’emploi, tous profils confondus

Il ressort de l’Observatoire que tous les dirigeants sont touchés par la crise économique, indépendamment de leur taille, de leur chiffre d’affaires ou encore la forme juridique de leur entreprise.

Plus des trois-quarts des pertes d’emploi en 2021 visent les dirigeants de petites structures, de moins de 3 salariés. Parmi les 10 512 entreprises enregistrant un chiffre d’affaires inférieur à 500 000 euros, 232 sociétés concernées par une liquidation judiciaire déclaraient un chiffre d’affaires supérieur à 5 millions d’euros. Les gérants de sociétés à responsabilité limitée (SARL), avec 12 766 dirigeants touchés, forment l’essentiel des pertes (-19,5 % par rapport à 2020) tandis que près de 9 618 chefs d’entreprise étaient à la tête d’une SAS (-7,8 %).

Hébergement, restauration, débits de boisson : le secteur résiste

Les entrepreneurs des secteurs de la construction et du commerce, avec respectivement 6 732 et 5 906 pertes, représentent près de la moitié des pertes d’emploi malgré une baisse respective de 6,2 % et 16,3 %. Dans les services aux entreprises, 3 933 entrepreneurs ont perdu leur travail.

A l’inverse, les dispositifs de l’Etat ont permis au secteur de l’hébergement, de la restauration, et des débits de boisson d’être en net recul en 2021, avec -39,2 %. De ce fait, la fin des aides et les difficultés de pouvoir d’achat des Français imposent de rester prudent quant à l’avenir des professionnels de ce secteur.

Enfin, ceux du domaine agricole semblent avoir connu le plus de difficultés : 646 professionnels ont perdu leur activité en 2021, soit +16,8 % par rapport à 2020. Les éleveurs connaissent la plus forte hausse, à hauteur de 29,4 % soit 251 chefs d’entreprise, subissant en outre la hausse des prix pour nourrir le bétail.

© GSC/Altares

Baisse nationale des entrepreneurs en situation de « chômage »

Dernier enseignement de l’Observatoire, le recul des entrepreneurs au chômage concerne l’ensemble du pays. Dans le détail, près d’un quart des pertes d’emploi est concentrée en l’Ile-de-France, soit 6 578 chefs d’entreprise. Viennent ensuite les régions PACA (2979) et Auvergne-Rhône-Alpes (2930), avec un nombre important d’entrepreneurs en situation de « chômage ».

La Normandie et la Corse, particulièrement impactées par la crise économique et sanitaire., connaissent toutes les deux une baisse des pertes d’emploi des dirigeants supérieure à 30 %.

L’Outre-mer fait face à un recul moins conséquent, de - 6 %, qui s’explique par une augmentation des pertes d’activité professionnelle à La Réunion et en Guyane, de respectivement + 18,6 % et + 4,1 %.

© GSC/Altares

Partager :
Articles similaires
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 20 mai 2022

Journal du20 mai 2022

Journal du 13 mai 2022

Journal du13 mai 2022

Journal du 06 mai 2022

Journal du06 mai 2022

Journal du 30 avril 2022

Journal du30 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?