AccueilActualitéRégion Île-de-France & Grand ParisNouvelle Charte en faveur du lissage des heures de pointe sur Plaine Commune

Nouvelle Charte en faveur du lissage des heures de pointe sur Plaine Commune

La Région vient de signer la troisième Charte d'engagements réciproques en faveur du lissage des heures de pointe, en partenariat avec Plaine Commune, la RATP, la SNCF, Ile-de-France Mobilités, la CCI 93 et une quinzaine d'entreprises.
Nouvelle Charte en faveur du lissage des heures de pointe sur Plaine Commune
© Adobe Stock

ActualitéRégion Île-de-France & Grand Paris Publié le ,

Après Paris La Défense et Grand Paris Sud, dans un contexte de vigilance renforcée depuis la crise sanitaire de la Covid-19, ce nouvel engagement réciproque doit permettre de faire évoluer les modes de déplacement quotidiens.

La période de confinement a montré que la mobilisation des entreprises, des administrations et des universités peut jouer un rôle essentiel dans la désaturation des transports, en adoptant de nouveaux modes de travail, tels que le télétravail et les horaires décalés.

C'est pourquoi la Région souhaite poursuivre sa politique de gestion de la fréquentation, en parallèle des investissements massifs réalisés pour rénover et sécuriser les trains et RER (8,5 milliards d'euros entre 2015 et 2020) et pour accroître l'offre de transports. Sur le territoire de Plaine commune par exemple, le prolongement de la ligne 14 est prévu fin 2020.

En effet, aux heures de pointe, les routes d'Île-de-France sont congestionnées et les transports en commun saturés. Un déplacement domicile-travail sur trois dure plus de 45 minutes avec des usagers qui subissent des conditions de transport dégradées, ce qui a des conséquences sur leur travail et plus largement sur la productivité des entreprises franciliennes. Cette situation affecte également la qualité de vie des Franciliens. Aujourd'hui
71 % du trafic quotidien en semaine est effectué durant les heures de pointe, en particulier le matin où 90 % des déplacements opérés entre 7h30 et 9h30 sont liés au travail ou aux études.

Près de 100 000 salariés dans les transports en commun

Le territoire de Plaine Commune compte aujourd'hui près de 190 000 salariés. Près de 50 % d'entre eux utilisent les transports en commun pour effectuer leur trajet domicile-travail. À l'échelle de l'ensemble du territoire, ce sont 55 000 voyageurs qui arrivent en transports en communs sur le territoire en heure de pointe du matin en train (21 000), en métro (19 000) ou encore en tramway (14 000). Une diminution de 5 à 10% de ce nombre d'arrivants aux heures critiques réduirait sensiblement la saturation des lignes.

La Région Île-de-France, Île-de-France Mobilités, Plaine Commune et les opérateurs de transports (RATP et SNCF) s'engagent ainsi à accompagner et à mettre en place des solutions alternatives permettant de lisser l'heure de pointe du matin. A travers leurs efforts communs pour favoriser les modes de transports alternatifs et sensibiliser leurs personnels et leurs salariés, elles contribueront à la désaturation des transports en commun empruntés quotidiennement par les salariés de l'entreprise (RER B, C et D, Transilien, ligne 13 du métro, tramway, bus...). n

Partager :
Articles similaires
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 30 septembre 2022

Journal du30 septembre 2022

Journal du 23 septembre 2022

Journal du23 septembre 2022

Journal du 16 septembre 2022

Journal du16 septembre 2022

Journal du 09 septembre 2022

Journal du09 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?