AccueilEntrepriseVie des entreprisesNouvelle année noire pour le marché automobile français en 2022

Nouvelle année noire pour le marché automobile français en 2022

Le marché automobile français a baissé de 7,8 % en 2022. L'embellie des derniers mois n'a pas permis de compenser des difficultés mondiales de livraison et des pénuries de composants électroniques.
Le marché automobile français a baissé de 7,8 % en 2022.
© Adobe Stock - Le marché automobile français a baissé de 7,8 % en 2022.

EntrepriseVie des entreprises Publié le ,

Au total, 1,529 million de voitures particulières neuves ont été mises en circulation l'année dernière, contre 1,6 million en 2021, et 2,2 millions en 2019, selon les chiffres publiés par la Plateforme automobile (PFA), représentant constructeurs et équipementiers. Après une année 2020 marquée durement par la Covid, le secteur n'avait pas rebondi en 2021. Il a donc rechuté en 2022, en dépit de quatre mois de hausse au second semestre, aussi bien dans le marché du neuf que de l'occasion.

Le marché de l'électrique en hausse

Dans ce climat morose, la part des voitures électriques continue de progresser, atteignant 13 % des immatriculations totales en 2022, contre 10 % l'an dernier et à peine 1 % quatre ans plus tôt. Une progression réalisée essentiellement aux dépens des motorisations diesel, en recul de plus de 5 points par rapport à l'année précédente, et dans une moindre mesure de l'essence, qui reste la catégorie la plus choisie par les acheteurs de voitures neuves avec 37 % du marché.

« On est structurellement dans un marché qui a baissé d'un tiers en volume depuis 2019, du fait d'une succession de crises : le problème de la disponibilité des composants électroniques, les difficultés de livraison des véhicules faute de chauffeurs, qui se sont accentuées avec la guerre en Ukraine, l'augmentation des coûts des matériaux et un carburant trop cher », a déclaré à l'AFP François Roudier, responsable de la communication de la PFA. En 2022, les voitures 100 % électriques ont passé le cap des 200 000 unités, soit 25 % de plus que l'année précédente.

Stellantis et Renault en tête

Le podium des marques les plus vendues de l'année ne varie pas cette année. Stellantis, fruit de la fusion de PSA (Peugeot, Citroën, DS et Opel) et de FCA (Fiat, Jeep, Alfa Romeo...), reste à la première place sur l'ensemble de 2022 avec 31 % du marché des véhicules particuliers. Son rival, le groupe Renault, a mieux résisté, avec 24 % de part de marché, et un recul de 6,6 % des unités vendues par rapport à 2021. Le premier groupe étranger, Volkswagen, a vu ses immatriculations légèrement baisser en 2022, mais la part de marché du géant Allemand est inchangée à près de 13 %.

Les voitures préférées des Français en 2022 sont la Dacia Sandero, la Peugeot 208 et la Renault Clio, précise le cabinet AAAData. L’année 2023 sera sans doute encore « une année tendue sur le marché des voitures neuves » dans un contexte de crise inchangé, estime le cabinet, qui a constaté « une baisse des commandes de voitures neuves en 2022, ce qui aura des répercussions sur le niveau des ventes cette année ».

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 03 février 2023

Journal du03 février 2023

Journal du 27 janvier 2023

Journal du27 janvier 2023

Journal du 20 janvier 2023

Journal du20 janvier 2023

Journal du 13 janvier 2023

Journal du13 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?