Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Nouveau partenariat entre la Région IDF et la Cité de la musique - Philharmonie de Paris

le - - Actualité - Région Île-de-France & Grand Paris

Nouveau partenariat entre la Région IDF et la Cité de la musique - Philharmonie de Paris
© Philarmonie de Paris / Charles Platiau

Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France, et Laurent Bayle, directeur général de la Cité de la musique - Philharmonie de Paris, ont signé le 10 décembre dernier une nouvelle convention de partenariat, adoptée par la Commission permanente du Conseil régional au mois de novembre, par laquelle la Région alloue 1,5 million d'euro à l'établissement public national.

La nouvelle convention fixe un cadre de collaboration élargi qui concrétise la volonté conjointe de la région Île-de-France et de la Cité de la musique - Philharmonie de Paris de développer des projets contribuant à la diffusion musicale, à la formation et à l'éducation artistique et culturelle, particulièrement en direction des plus jeunes, des lycéens, des nouveaux publics et des publics éloignés. Elle s'articule autour du soutien de la Région aux orchestres de jeunes Démos, au projet de la Philharmonie des enfants et de la résidence de l'Orchestre national d'Île-de-France.

La Philharmonie de Paris s'engage à participer aux dispositifs d'éducation artistique et culturelle de la Région Île-de-France, qui pourront bénéficier de subventions régionales pouvant aller jusqu'à 150 000 euros, permettant aux lycéens et apprentis franciliens de bénéficier de concerts éducatifs, d'ateliers de pratique musicale et de parcours d'éducation artistique et culturelle, ainsi qu'à faire connaître ses ressources numériques riches de quelque 60 000 documents (concerts, interviews d'artistes, etc.) auprès des lycées d'Île-de-France.

Financement régional de l'acquisition des instruments des orchestres Démos

Initié en 2010 par la Cité de la musique et aujourd'hui intégré à la Philharmonie de Paris, le Dispositif d'éducation musicale et orchestrale à vocation sociale (Démos) est un projet de démocratisation culturelle centré sur la pratique musicale en orchestre qui propose un apprentissage de la musique classique à des enfants de 7 à 12 ans habitant dans des quartiers relevant de la politique de la ville (QPV) ou dans des zones de revitalisation rurale (ZRR) éloignées des lieux de pratique et ne disposant pas, pour des raisons économiques, sociales et culturelles, d'un accès facile à cette pratique dans les institutions existantes.

Avec cette convention, la Région Île-de-France, qui soutient les orchestres Démos depuis 2016 à hauteur de 45 000 euros, leur prouve à nouveau son attachement en permettant de doter chaque enfant d'un instrument de musique pendant 3 ans. La subvention régionale d'un montant de 900 000 euros finance 100 % des opérations d'achats pour les rentrées scolaires 2020 et 2021 et une partie des opérations 2022 des orchestres d'Île-de-France. I

La Philharmonie des enfants

La Philharmonie des enfants est un projet de la Cité de la musique - Philharmonie de Paris, de la Banque des Territoires dans le cadre du programme d'investissements d'avenir, ESFIN Gestion via InvESS-Île-de-France, de la MAIF Investissement social et solidaire et de France Active Investissement. Elle est soutenue par l'État, la Ville de Paris et la Région Île-de-France. Forte de la qualité de sa pédagogie et de la sensibilisation à la musique qu'elle propose à tous, la Philharmonie de Paris contribuera plus largement à l'éveil artistique des plus petits avec l'ouverture à l'été 2021 d'un lieu inédit, un espace de 1 000 m² situé au cœur même du bâtiment, dédié aux enfants de 4 à 10 ans, pour jouer, explorer, écouter, vivre et sentir la musique, dans un parcours empreint de poésie, jalonné d'installations ludiques à explorer seul ou à plusieurs. Ce nouvel espace devrait accueillir plus de 150 000 visiteurs par an et doubler ainsi la capacité d'accueil des jeunes enfants de la Philharmonie de Paris. Le budget de la future Philharmonie des enfants représente un investissement total de plus de 10 millions d'euros, dont 600 000 euros sont apportés par la Région Île-de-France.

L'orchestre national d'Ile-de-France résidera à la Philharmonie

L'Orchestre national d'Île-de-France (ONDIF), financé à 70 % par la Région Île-de-France, a pour principale mission de diffuser le répertoire symphonique sur l'ensemble du territoire régional et tout particulièrement auprès de nouveaux publics. Avec ses 95 musiciens permanents, il donne, sous la direction musicale, depuis 2019, du chef d'orchestre Case Scaglione, une centaine de concerts chaque saison dans les salles et les théâtres du territoire. Depuis l'ouverture de la Philharmonie en 2015, l'ONDIF est l'une des quatre formations en résidence au sein de l'institution, participant ainsi pleinement à son attractivité. Cette nouvelle convention permettra de formaliser, garantir et améliorer, y compris financièrement, les conditions de cette résidence, qui assoit la visibilité artistique de l'ONDIF et renforce son attractivité auprès des solistes et des chefs internationaux.

Parce que l'ONDIF s'inscrit dans le projet artistique et éducatif de la Philharmonie de Paris, cette dernière s'engage à lui réserver, dans le cadre de chaque saison, au moins 12 dates de concerts, dont 10 dans la Grande salle Pierre Boulez, un concert privé ainsi que deux concerts de musique de chambre. Par ailleurs, la Philharmonie de Paris associera l'ONDIF à la programmation de projets spécifiques se déroulant durant la saison estivale. La région Île-de-France et la Philharmonie de Paris partageant le même objectif d'élargir et de renouveler le public de la musique, celle-ci et l'ONDIF mettront conjointement en œuvre des actions qui nourrissent le programme pédagogique de l'établissement, notamment sous la forme de concerts pour les familles programmés par l'ONDIF, de répétitions publiques commentées destinées notamment aux lycéens ou d'autres actions comme des ateliers, concerts commentés avec images, ciné-concerts, etc. enfin, grâce à cette nouvelle convention, l'ONDIF se verra désormais appliquer le même tarif de location que les orchestres sociétaires pour la Grande salle Pierre Boulez et Le Studio (Philharmonie), ainsi que pour la Salle des concerts et l'Amphithéâtre (Cité de la musique).




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer