AccueilSociétéNew Deal Mobile : des avancées perceptibles dans les territoires
télécommunication

New Deal Mobile : des avancées perceptibles dans les territoires

Selon les chiffres de la Fédération française des télécoms au 31 décembre 2021, les avancées du New Deal Mobile sont une réalité tangible dans les territoires, quatre ans après la signature de cet accord.
New Deal Mobile : des avancées perceptibles dans les territoires
© Adobe Stock

Société Publié le ,

En janvier 2018, les opérateurs se sont engagés à accélérer la couverture numérique du territoire et l’État s’était quant à lui engagé, avec l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes et de la distribution de la presse (Arcep), à donner aux opérateurs de la visibilité et à leur assurer la stabilité jusqu’en 2030 de leurs autorisations d’utilisation de fréquences.

À l’occasion du 4ème anniversaire de la signature du New Deal Mobile, la Fédération Française des Télécoms a publié une nouvelle plaquette qui dresse le bilan et les avancées du New Deal Mobile. Il en ressort que les opérateurs ont basculé plus de 91 305 sites mobiles en 4G sur les 93 322 sites mobiles présents, tous opérateurs confondus en France. Par ailleurs, 98 % des sites des opérateurs mobiles sont en 4G dont près de 37 394 sites passés en 4G depuis le début du New Deal Mobile. 1 115 sites issus du Dispositif de couverture ciblée ont également été mis en service depuis la signature de cet accord et entre 99,6 % et 99,8 % des axes routiers sont couverts en 4G à l’extérieur.

Accélérer le déploiement des infrastructures mobiles

La Fédération Française des Télécoms a engagé une réflexion sur comment simplifier les règles de déploiements des réseaux mobiles. L’objectif étant d’atténuer les contraintes en matière d’implantation d’antennes-relais de téléphonie mobile et de sécuriser sur le long terme les investissements consentis. Elle propose ainsi de favoriser l’implantation des sites mobiles dans les communes littorales, de mettre à disposition des terrains viabilisés et raccordés à l’électricité qui réduisent le délai réglementaire de mise en service d’un site mobile de moitié (12 mois au lieu de 24 mois) et de lutter contre la spéculation foncière en sécurisant les baux télécoms.

Le New Deal Mobile est une réalité et les opérateurs sont tous mobilisés pour atteindre les objectifs de cet accord. Depuis deux ans, l’industrie des télécoms a démontré, tout au long de la crise sanitaire, sa capacité à maintenir l’activité pour atteindre les objectifs fixés. C’est en effet grâce aux réseaux télécoms que les Français peuvent communiquer, télétravailler, poursuivre l’éducation à la maison, télé-consulter et s’informer.

Valoriser les actions du New Deal Mobile

La Fédération française des Télécoms est partenaire des Pouvoirs publics dans la mise en œuvre du New Deal Mobile. À ce titre, elle organise des rencontres avec les députés et sénateurs pour leur présenter l’état d’avancement de l’accord ainsi que des inaugurations de sites multi-opérateurs à travers toute la France, afin d’illustrer la réalité des déploiements. Ces inaugurations se poursuivent en ce début d’année, notamment la semaine prochaine en Corse-du-Sud.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 20 mai 2022

Journal du20 mai 2022

Journal du 13 mai 2022

Journal du13 mai 2022

Journal du 06 mai 2022

Journal du06 mai 2022

Journal du 30 avril 2022

Journal du30 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?