Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Métro parisien : les MF19 arrivent...

le - - Actualité - Région Île-de-France & Grand Paris

Métro parisien : les MF19 arrivent...
@ DR - Un MF01 et un MF67 côte à côte.

Les Franciliens pourront bientôt dire au revoir aux MF67, aux MF77 ou encore aux MF88. Ces noms ne leur disent sans doute rien, bien qu'ils les côtoient tous les jours. Les métros roulant sur les lignes 3, 3bis, 7, 7bis, 8 ,10, 12 et 13, commandés l'année indiquée par leur nom, seront à l'avenir des MF19, alors que les MF01 ont déjà remplacé les anciens MF67 des lignes 2, 5 et 9 pour ce qui est du matériel non-pneumatique.

Île-de-France Mobilités et la RATP ont récemment passé une commande qualifiée d'“historique” auprès du groupement Alstom-Bombardier afin de poursuivre la modernisation des transports franciliens initiée depuis 2016. Une première commande ferme d'un montant de 658 millions d'euros de 44 trains a été passée pour équiper d'abord les lignes 10 (30 trains de 5 voitures), 7bis et 3bis (14 trains de 4 voitures), mais il pourrait bientôt s'agir de 410 MF19 pour un montant total de 2.9 milliards d'euros. Le renouvellement se fera à partir de 2024, la 13 devrait suivre les premières lignes citées. Et dans l'hypothèse où certaines lignes seraient automatisées, le MF19 pourrait aussi exister sans cabine de conduite.

Pour faciliter les montées et descentes, ces trains seront équipés de portes plus larges que celles du matériel roulant actuellement (1,65m contre 1,575m sur les MF77 et 1,30m sur les MF67) et il n'y aura pas de séparation entre les voitures. La RATP et Île-de-France Mobilités promettent le nec plus ultra du confort avec une ventilation réfrigérée, une information sonore et visuelle sur support numérique, des vidéos protection de dernière génération, mais aussi avec des prises USB pour recharger son téléphone et même des éclairages LED sous les sièges pour améliorer l'ambiance du trajet.

Par ailleurs, ces trains seront équipés d'un système embarqué de comptage de voyageur par flux pour mesurer plus finement la fréquentation des lignes et améliorer le service rendu. Pour ce qui est des caractéristiques techniques, la motorisation permettra de réduire la consommation en énergie de traction d'au moins 20 % par rapport au matériel actuel et la technologie de freinage électrique sera des plus performante.

Le projet mobilisera 900 emplois. « Ce programme extraordinairement ambitieux implique également le renouvellement des ateliers de maintenance associés, un challenge industriel majeur à relever dans les années à venir pour la RATP », précise la PDG Catherine Guillouard. À plus court terme, les Parisiens pourront profiter de la mise en œuvre des premiers MP14, trains à huit voitures pour la ligne 14, dès l'année prochaine.




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer