Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Mécénat : essayez-le aussi en nature ou en compétence !

le - - Entreprise - Chiffre

Mécénat : essayez-le aussi  en nature ou en compétence !
@ DR

L'Ordre des experts-comptables de Paris Île-de-France a organisé une soirée dédiée aux Chemins du Mécénat en partenariat avec l'Institut des diplômés d'expertise comptable en entreprise (ECE).

Dans le cadre de la convention signée entre le ministère de la Culture et le Conseil supérieur de l'Ordre des experts-comptables, les Chemins du Mécénat ont pour objectif d'encourager le mécénat et de permettre aux experts-comptables de le promouvoir auprès de leurs clients.

À ce titre, les intervenants de la soirée du 27 juin 2019 ont fait un tour d'horizon pour sensibiliser les experts-comptables et leurs homologues en entreprise à ses mécanismes et ses enjeux.

Trois formes de mécénat

Le mécénat financier se taille la part du lion avec un budget total compris entre 3 et 3,6 milliards d'euros en 2017, soit 84 % du budget mécénat et 92 % des
82 000 entreprises mécènes.

Pourtant le mécénat de compétences (13 %) et le mécénat en nature (3 %), respectivement utilisés par 20% et 39% des entreprises mécènes, méritent d'être promus. Parfois plus simples à mettre en place, ils sont déjà plébiscités par les ETI, PME et TPE.

La nouvelle donne du financement de la culture

Les domaines soutenus en priorité par les mécènes sont :

• le social (28%) ;

• la culture et le patrimoine, dont la proportion est en forte hausse (15 % à 25 % en 2017 contre 15 % en 2015), tout comme ;

• l'éducation (23 % contre 14 %).

Les structures culturelles en France sont particulièrement touchées par le désengagement financier des financeurs publics et par la révolution numérique. Celle-ci entraîne la raréfaction des fonds issus de la rémunération équitable et de la copie privée.

Les évolutions du mécénat observées en France entre 2010 et 2016 sont encourageantes pour ce secteur pour lequel il est un enjeu d'avenir :

• les TPE sont trois fois plus nombreuses ;

• les PME ont multiplié leurs dons par 2,6 ;

• le nombre d'entreprises ayant déduit des dons de l'impôt sur les sociétés a été multiplié par 2,5, et ;

• le montant des dons déclarés par les entreprises est passé de 0,9 à 1,7 milliard d'euros.

En conclusion, les dispositifs de dons en nature ou en compétence, sont moins impactants sur le plan financier et plus engageants sur le plan humain. De ce fait, ils incitent toujours plus d'entreprises à essayer le mécénat ! Car contrairement aux idées reçues « la motivation première des mécènes est bien de servir une cause d'intérêt général » souligne Sylvaine Parriaux, déléguée générale d'Admical.

Définition et évaluation : le mécénat de compétence versus mécénat en nature

Le mécénat de compétences consiste à mettre à disposition un salarié sur son temps de travail au profit d'un projet d'intérêt général. Quand le mécénat en nature consiste à donner ou mettre à disposition des biens au profit d'un projet d'intérêt général.

Dans le cas d'une contribution d'une entreprise par « prêt de main d'œuvre », les coûts salariaux du personnel qui aura œuvré au titre du mécénat de compétences sera pris en compte.

Pour les produits livrés, la valorisation correspond à la valeur du bien en stock ou au prix de revient de la prestation achetée, et à la moins-value à court terme, s'il s'agit d'un élément d'actif. Et pour une immobilisation totalement amortie, aucune déduction fiscale n'est prévue.




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer