Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Mazars : Quelles sont les priorités des entreprises ?

le - - Entreprise - Chiffre

Mazars : Quelles sont les priorités des entreprises ?
@ DR

Mazars, spécialiste français de l'audit, de l'expertise comptable, de la fiscalité et du conseil aux entreprises, a publié les résultats de son étude, menée afin d'identifier les nouveaux défis auxquels sont confrontés les entreprises en cette sortie de crise sanitaire.

Avec la crise sanitaire, les dirigeants se sont retrouvés confrontés à de nombreuses problématiques, inédites et cruciales, dans un laps de temps très court, qu'il s'agisse de gérer la sécurité des collaborateurs, de redémarrer l'activité, d'assurer la conformité de l'entreprise ou encore de sécuriser sa trésorerie. Depuis le déconfinement, les directions de l'entreprise sont confrontées à de nombreux défis, que Mazars a souhaité identifier.

Pour ce faire, 204 cadres et dirigeants d'entreprises établies en France ont été sondés en ligne, du 7 au 17 mai 2020 et leurs réponses ont permis de tirer plusieurs enseignements sur leurs priorités en lien avec le déconfinement et de dresser une synthèse des chantiers à venir.

Lourd impact de la crise

Le confinement a eu un. impact significatif sur l'activité des entreprises, qui s'est arrêtée pour plus de la moitié d'entre elles. En effet, 62 % de répondants déclarent que l'activité de leur organisation a diminué lors du confinement. Certains répondants indiquent en verbatim même que leur activité s'est arrêtée brutalement. Parallèlement, 21 % ont constaté une stabilité de leur activité et 12 % un accroissement. Ces derniers exercent dans les secteurs de l'assurance, de la banque, de la distribution, de la santé ou encore du secteur public.

Ces dernières semaines, les entreprises ont également été confrontées à de nombreuses difficultés, notamment organisationnelles avec, en premier lieu, le pilotage à court terme, suivi de la transformation des habitudes de travail et de l'organisation et management à distance. Le financement, l'inadaptation des systèmes d'information ou encre l'apparition de litige au sein de l'entreprise ont engendré moins de difficultés chez les répondants.

Incertitude des prochains mois

Depuis le déconfinement, les priorités habituelles des entreprises ont évolué et sont clairement fixées : 73 % des répondants en ont une idée claire. Il s'agit en premier lieu d'assurer la sécurité des équipes, de préparer l'avenir puis de réduire les coûts et d'améliorer la performance. A contrario, l'investissement dans des projets de relance ou la poursuite des recrutements arrivent loin derrière.

Pour autant, seuls 42 % estiment que leur organisation devrait s'améliorer dans les mois à venir, 25 % qu'elle devrait rester identique.

Toutefois, cet état d'esprit diffère selon la taille de l'entreprise, les dirigeants de grandes entreprises étant, à 53 %, plus optimistes que ceux des ETI (38 %), des PME (33 %) et des TPE (34 %).




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer