Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Manifestation du 16 septembre, SOS Retraite « en mode avertissement »

le - - Droit - Actualité du droit

Manifestation du 16 septembre,  SOS Retraite « en mode avertissement »
@ AP - Christiane Féral-Schuhl, et Jean-Paul Hamon

Quelques jours avant la manifestation prévue ce lundi 16 septembre entre Opéra et Nation, les principaux représentants du collectif SOS Retraite s'exprimaient devant la presse au Conseil national des barreaux (CNB). C'est un message d'avertissement sérieux qu'ils souhaitent lancer.

« Je voudrais juste anticiper ce qui va sûrement être écrit : “C'est une manifestation de nantis”. En tout cas si ces nantis-là disparaissent, et bien je peux vous dire que le reste de la France va souffrir ».

Jean-Paul Hamon, président de la Fédération des médecins de France, s'adressait avec ces mots forts ce jeudi à la presse en compagnie de représentants d'association de professionnels libéraux. Rassemblés au CNB par le collectif SOS Retraite en amont de la manifestation prévue le lundi 16 septembre, ils réaffirment leur hostilité au rapport Delevoye et au projet de réforme qui devrait en découler.

Représentants d'associations d'avocats, de médecins, chirurgiens, infirmiers, kinésithérapeutes, ou encore pilotes, stewards et hôtesses de l'air se sont succédé à la tribune avant de répondre aux questions.

« Nous ne sommes pas des habitués des manifestations », reconnaît Christiane Féral-Schuhl, présidente du CNB et instigatrice du mouvement, mais le collectif entend bien « dénoncer un projet de captation sans sommation des régimes autonomes de retraite », qui s'étaient organisés profession par profession après le Seconde Guerre mondiale en parallèle du régime des salariés et des fonctionnaires.

Au-delà de la question des retraites, le collectif redoute en particulier une dégradation de la qualité des soins et de la justice en France.

Il est difficile de prédire l'ampleur de la mobilisation. Annoncée forte chez les avocats par Christiane Féral-Schuhl, la quasi-totalité des barreaux étant en grève, les représentants des professions libérales de santé se montrent plus incertains, alors même que de nombreux syndicats n'ont pas (encore ?) rejoint le collectif.

Ghislaine Sicre, présidente de Convergence Infirmière qui a rejoint le mouvement le 14 août, explique : « un mois pour mettre en place le mouvement c'est très court. Les infirmières ont des plannings à trois mois et doivent assurer une continuité des soins. C'est un premier round ». Même son de cloche chez Jean-Paul Hamon qui annonce « une manifestation de sensibilisation », et qu'avec le cumul Réforme des retraites et Plan Urgence « les médecins ne vont pas rester immobiles ».

Manifester ne signifie toutefois pas exclure la concertation annoncée par le Gouvernement. Yves Deshayes du Syndicat national des pilotes de ligne se dit ainsi « en mode avertissement » et pas « en mode confrontation ». L'optimisme à propos de cette concertation ne semble toutefois pas de mise.

Pour Jérôme Marty de l'Union française pour une médecine libre, les rencontres des neuf derniers mois entre les représentants des professions et l'équipe de Jean-Paul Delevoye n'ont été vécues ni sur le mode de la négociation ni de la concertation mais bien sur celui de l'explication. Il ne se dit pas hostile à un système universel, mais appelle à construire un régime « un peu à la suédoise, à hauteur maximum d'un plafond annuel de la Sécurité sociale et non un système de trois PASS, ce qui absorbe et fait disparaître nos caisses complémentaires ». « Si M. Delevoye et le Gouvernement d'Édouard Philippe continuent à ne pas écouter ces indispensables invisibles que sont les professions libérales, alors, fort de notre diversité, nous nous arrêterons tous ensemble, un arrêt global et total », menace-t-il enfin.

Toutefois, Christiane Féral-Schuhl annonce qu'a été fixée une rencontre avec Jean-Paul Delevoye et la garde des Sceaux Nicole Belloubet, mardi matin.




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer