AccueilEntrepriseMAINtag remporte l'appel d'offres d'Airbus

MAINtag remporte l'appel d'offres d'Airbus

L'entreprise MAINtag est en train de révolutionner la construction et l'exploitation des avions. Dans un secteur où le contrôle et le suivi des pièces sont vitaux, l'entreprise située à Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne) a mis au point un système d'étiquettes à puce et antenne radiofréquences (RFID) qui accélère et fiabilise les opérations de contrôle.
MAINtag remporte l'appel d'offres d'Airbus
Ronnie Macdonald - Un Airbus A380 , Photo Flickr

Entreprise Publié le ,

Aujourd’hui, la vérification des gilets de sauvetage embarqués dans un avion de 130 à 150 sièges prend au moins deux heures. La même opération est nécessaire pour les masques à oxygène et le matériel de sécurité. En les équipant d'étiquettes électroniques, cette opération ne prendra plus que deux minutes et demie pour contrôler l'ensemble des équipements et transmettre ensuite un rapport complet aux techniciens chargés de remettre à niveau le matériel défectueux.

« Nous utilisons les mêmes étiquettes sur des équipements embarqués tels que des commandes de vol pour en gérer la maintenance, a indiqué Bruno Lo-Ré, fondateur de MAINtag. Equipées de nos puces, ces pièces contiennent leur propre carnet d'entretien embarqué. »

L'industrie aéronautique en rêvait mais c'est Airbus qui le premier, a sauté le pas en décidant d'intégrer cette technique à la conception d'un nouvel avion, le futur A350.

« Nous avons conclu ce contrat avec Airbus et une cinquantaine d'équipementiers de premier rang partie prenante au programme tels Thales, Safran, Rockwell Collins, Pratt & Whitney », a précisé le dirigeant.

Aujourd'hui numéro un mondial du secteur, MAINtag a ouvert une filiale à Atlanta pour se rapprocher de Boeing…et garder son avance.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?