AccueilDroitLutte contre la corruption : la France en retard

Lutte contre la corruption : la France en retard

Selon Transparency International, la France "est en retard en matière de lutte contre la corruption".

Droit Publié le ,

Cette ONG vient de publier, comme tous les ans depuis 1995, son Indice de Perception de la Corruption (IPC), qui exprime les perceptions des acteurs de la vie économique sur les niveaux de corruption affectant la vie publique dans 176 pays. Avec un score de 71 sur 100, la France ne se situe qu'au 22e rang mondial et 9e rang européen. Trois pays nordiques (Danemark, Finlande, Suède) font partie des quatre premiers pays classés, la Nouvelle-Zélande étant à la troisième place. Pour expliquer ce mauvais classement, Transparency estime notamment que "la France est l'un des rares pays européens à ne pas rendre publiques les déclarations de patrimoine des élus". L'ONG ajoute que "trop souvent les déclarations d'intention et les lois votées sous la pression internationale ou celle de l'opinion n'ont débouché, dans la réalité, que sur des mesures inadaptées ou inappliquées". Elle dénonce également en France "l'insuffisance du dispositif d'encadrement du lobbying au Parlement et la rareté des condamnations prononcées à l'égard d'entreprises pour corruption d'agents publics étrangers ou le contournement des lois sur le financement de la vie politique".

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?