AccueilEntrepriseLoi Pinel : importante victoire pour le secteur logistique

Loi Pinel : importante victoire pour le secteur logistique

Afilog se félicite que ses préconisations concernant les baux commerciaux aient été prises en compte dans le projet de loi Pinel. L'association représentant tous les métiers de la Supply Chain et de l'immobilier logistique vient en effet de remporter une belle victoire pour la compétitivité du secteur.
Loi Pinel : importante victoire pour le secteur logistique

Entreprise Publié le ,

Claude Samson président d’Afilog précise : « Contrairement à son intitulé, certaines dispositions de ce projet de loi relatif à l'artisanat, au commerce et aux très petites entreprises, impactaient considérablement le secteur logistique, en particulier le régime des baux commerciaux. Lors des diverses discussions qui ont eu lieu à l’Assemblée nationale et au Sénat, une modification importante avait été adoptée, remettant en cause la possibilité d’avoir recours aux baux fermes dans notre secteur. Si cette disposition avait pour objectif d’équilibrer les rapports bailleurs/preneurs, elle était néanmoins très dangereuse pour nos activités, car elle risquait de faire « fuir » les investisseurs, en particulier étrangers, mettant ainsi un coup de frein à la construction de nouveaux entrepôts. Nous nous sommes donc fortement mobilisés auprès des membres de la commission mixte paritaire, que nous remercions pour leur écoute, et nous avons été entendus ! Nous nous réjouissons que notre secteur soit enfin reconnu à sa juste valeur, comme la nouvelle industrie française ! »
Dans le détail, c’est l’article 1er A du projet de loi qui a pu être modifié grâce, notamment, aux propositions de l’association. Il prévoyait que l’article L. 145-4 du Code de commerce soit modifié : « La durée du contrat de location ne peut être inférieure à neuf ans. Toutefois, le preneur a la faculté de donner congé à l'expiration d'une période triennale, dans les formes et délai de l'article L. 145-9. Les baux d’une durée supérieure à neuf ans, les baux de locaux construits en vue d’une seule utilisation et, les baux à usage exclusif de bureaux peuvent prévoir des dispositions contraires. » Grâce à sa mobilisation, Afilog a réussi à faire reconnaître clairement la catégorie des immeubles de stockage comme une exception à cet article, au même titre que les bureaux.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 12 août 2022

Journal du12 août 2022

Journal du 05 août 2022

Journal du05 août 2022

Journal du 29 juillet 2022

Journal du29 juillet 2022

Journal du 22 juillet 2022

Journal du22 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?