Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Litige.fr : un site pour régler gratuitement vos litiges par internet

le - - Droit

Litige.fr : un site pour régler gratuitement vos litiges par internet

Depuis avril 2016, Litige.fr est le premier site permettant d'envoyer gratuitement une lettre de conciliation amiable à une société ou un particulier, pour tous les litiges de la vie quotidienne. La plateforme enregistre déjà près de 10 000 dossiers déposés et ses fondateurs entendent accélérer sa progression.

Une commande non-livrée par un site internet, un propriétaire refusant de restituer au locataire le dépôt de garantie, des frais bancaires indûment prélevés, un garagiste malhonnête, une chambre d'hôtel non-conforme à la réservation… « Bien souvent, un simple coup de pression juridique suffit à désamorcer une situation de litige », explique Yoni Ohana, co-fondateur de Litige.fr.

C'est dans cette perspective que fut lancée la Mise en cause : une lettre simple, motivée juridiquement et adressée gratuitement à votre adversaire en quelques clics. Pas besoin d'imprimer, ni poster cette lettre. Sa validation en ligne déclenche son envoi automatique par voie postale.

« Mettre la justice à portée de tous, indépendamment des moyens et connaissances de chacun »

Depuis le 1er avril 2015, il est obligatoire de justifier d'une tentative de règlement amiable d'un litige avant de pouvoir saisir le juge compétent.

Pour répondre à cet impératif et satisfaire à la loi, Litige.fr offre à ses utilisateurs l'envoi d'une lettre de mise en cause à l'adversaire (site marchand, propriétaire, opérateur télécom, artisan, garagiste, voyagiste etc.). Une innovation dans le monde de la justice française qui séduit de plus en plus d'utilisateurs. Et pour cause, en seulement quelques mois de lancement, près de 10 000 dossiers ont été déposés et plus de 25% des plaignants obtiennent gain de cause, gratuitement.

Sans réponse de l'adversaire sous huit jours, Litige.fr permettra alors d'engager une procédure payante et plus formelle, de la mise en demeure à la saisine du juge de proximité ou du tribunal d'instance, directement par internet et sans frais d'avocat. Beaucoup l'ignorent encore, mais pour les litiges d'un montant inférieur à 10 000 euros, la représentation par un avocat n'est pas obligatoire.




Alexandre MARTIN
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer