AccueilEntrepriseVie des entreprisesLik vous vient en aide pour négocier votre salaire

Lik vous vient en aide pour négocier votre salaire

Parce que négocier son salaire est un pas délicat à franchir pour de nombreux Français, qui n'osent donc pas demander d'augmentation de salaire alors même qu'ils se sentent sous-payés, l'application Lik propose de répondre aux problématiques des salariés et managers.
Lik vous vient en aide pour négocier votre salaire
@ DR

EntrepriseVie des entreprises Publié le ,

Créée en octobre 2019, l'application Lik, média participatif gratuit d'entraide entre professionnels, propose un nouveau format inédit de témoignages audio et vidéo pour répondre aux problématiques des salariés et des managers sur les thématiques professionnelles.

Raphaël Maisonnier, Co-Fondateur & CEO de Lik, présente les contenus témoignages les plus utiles sur le volet du salaire en entreprise.

Réussir la négociation d'une augmentation de salaire

Le premier témoignage est celui de Frédéric Oru, un expert en intelligence artificielle, qui délivre ses principaux conseils pour réussir une bonne négociation de salaire. Selon lui, il est nécessaire que la salarié se demande, en amont, s'il se sent en accord avec ce que la société attend de lui et sur sa valeur ajoutée. Si oui, il est important de s'attacher à exprimer son ressenti, à rester transparent sur ses attentes pour permettre à l'autre d'apporter des solutions concrètes. A titre d'exemple, être sincère et assumer le sentiment d'être sous payé en l'exprimant de manière positive.

Autre conseil, avoir préparé ses arguments en amont, tant ce que l'on est prêt à abandonner que le minimum que l'on veut atteindre.

Préparer en amont la négociation

Sandra Di Giovanni, responsable innovation au sein du groupe Afnor, a, quant à elle, offert quelques conseils pour préparer son argumentaire en amont de la négociation. Pour commencer, il faut se considérer comme étant sous-payé par rapport à un certain nombre d'éléments de référence, qu'il s'agisse de l'ancienneté, de la fiche de fonction, de la charge de travail ou encore de ses résultats. Il est également intéressant de se demander par rapport à qui est-on sous-payé. L'important étant de s'en tenir aux faits et de faire des comparaisons réalistes.

Négocier son salaire n'est pas évaluer sa performance

L'auteur et orateur Erwann Rozier, co-fondateur de FlyTheNest, s'est confié sur le fait de mélanger l'évaluation de performance avec la demande d'augmentation de salaire, qu'il a lui même expérimenté et qu'il qualifie désormais comme « une erreur de base ».

Il préconise de réaliser des évaluations dédiées à la progression, en dehors de celles visant à l'évaluation de salaire, afin d'expliciter les raisons de l'accord, ou pas, d'une augmentation de salaire, sans entacher l'évaluation de performance.

L'annonce du manager d'un gel des salaires

Sur l'épineuse question de la meilleure façon, pour un manager, d'annoncer à ses salariés l'absence d'augmentation de salaire cette année, l'expert innovation et changement Philippe Bourquin a délivré ses principaux conseils. Pour lui, s'il n'est pas toujours simple de ne pas mentir, de ne pas tenir de fausses promesses, de minimiser la situation, de post-rationnaliser sur les objectifs qui seraient moyennement atteints, ou encore de se désolidariser de l'entreprise, il est primordial d'être transparent et assumé et de savoir s'adapter à la situation.

« Nous opérons de manière peu banale, puisque chacun décide de son propre salaire ! Pour ce faire, chaque salarié se doit de comprendre le contexte actuel de l'entreprise et l'état d'esprit de ses collègues. Nous avons donc défini tout un processus, qui commence par une période d'introspection et d'auto-évaluation du contexte de l'entreprise, de sa propre performance et du marché du travail. Nous opérons en toute transparence pour que chacun ait une vue d'ensemble sur les salaires des autres, les revenus de l'entreprise, afin de s'en informer et de définir son salaire en fonction.

Ensuite, chaque salarié échange avec moi et mes associés, pour avoir notre avis à titre consultatif ; mais également avec ses collègues pour avoir leur avis sur la question. Nous nous gardons le droit de refuser une offre si elle met en péril l'avenir de l'entreprise, ce qui n'est pour le moment jamais arrivé après 3 ans et demi d'existence. », a expliqué Raphaël Maisonnier, témoignant des augmentations de salaire opérées en interne.

Partager :
Articles similaires
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 30 septembre 2022

Journal du30 septembre 2022

Journal du 23 septembre 2022

Journal du23 septembre 2022

Journal du 16 septembre 2022

Journal du16 septembre 2022

Journal du 09 septembre 2022

Journal du09 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?