AccueilActualitéRégion Île-de-France & Grand ParisLes villes franciliennes à l'heure des “civic techs”

Les villes franciliennes à l'heure des “civic techs”

Une concertation pour renforcer l'attractivité du territoire et simplifier les démarches administratives à Vincennes, une consultation sur la réforme des rythmes scolaires à Evry... Les collectivités franciliennes s'approprient des “civic techs”, comme iD City, pour dynamiser leurs territoires et renforcer la démocratie locale.
Les villes franciliennes à l'heure des “civic techs”
© DR

ActualitéRégion Île-de-France & Grand Paris Publié le ,

Une “civic tech” est une technologie numérique qui vise à renforcer le lien démocratique entre élus et citoyens. Les collectivités territoriales font appel à ces technologies pour compléter leurs dispositifs de participation traditionnels : conseils de quartiers, concertations de réaménagement urbain, budgets participatifs, etc.

Comme le souligne Charlotte Libert-Albanel, maire de Vincennes, ces démarches dites “physiques” peuvent poser problème : « On retrouve souvent les mêmes personnes qui s'investissent. Ces dispositifs physiques souffrent d'une faible participation. »

Le recours aux concertations numériques est une plus-value démocratique qui permet de « récolter davantage d'idées, de partages et de commentaires », avance Julie Dos Santos, chargée de communication numérique de la Ville des Mureaux, “les concertations numériques sont des outils au service de la participation citoyenne qui permettent de mobiliser l'intelligence collective comme source de solutions innovantes ».

Et Charlotte Libert-Albanel d'ajouter « Une plateforme numérique associe différemment les citoyens car elle s'adapte aux emplois du temps et au mode de vie des habitants. » Le numérique propose des formats souples et adaptés permettant aux citoyens de s'exprimer en quelques clics.

La civic tech est un outil inclusif au service des collectivités.

« Le recours à des concertations numériques engendre un plus large éventail de propositions et de témoignages qui permettent de mieux comprendre les besoins et les problématiques des citoyens », analyse ainsi Charlotte Libert-Albanel.

« Elles permettent également de renforcer la participation de la jeune population (15-25 ans) dans la vie citoyenne », conclut Julie Dos Santos.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 12 août 2022

Journal du12 août 2022

Journal du 05 août 2022

Journal du05 août 2022

Journal du 29 juillet 2022

Journal du29 juillet 2022

Journal du 22 juillet 2022

Journal du22 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?