AccueilDroitLes Tribunaux de grande instance d'Evry et Créteil à la diète

Les Tribunaux de grande instance d'Evry et Créteil à la diète

Les audiences solennelles de rentrée des tribunaux d'Evry et Créteil n'ont pas été suivies du traditionnel pot réunissant les personnalités départementales, un signe de mauvaise humeur contre leurs graves difficultés budgétaires.

Droit Publié le ,

"Les budgets sont décroissants. Cela ne permet plus de rénover les bureaux, de renouveler le mobilier", a déclaré le président du Tribunal de grande instance (TGI) d'Evry, Bruno Cathala, lors de l'audience de rentrée, ajoutant que cette audience ne serait pas suivie de l'habituel pot. M. Cathala a également insisté sur les difficultés que rencontre la juridiction en termes de manque de personnel : "l'écart entre l'effectif réel et théorique n'a cessé d'augmenter au cours des cinq dernières années". "La gestion des ressources humaines n'est pas optimum. (...) Le temps pris pour remplacer un juge ou un greffier est difficilement supportable par nos juridictions", a-t-il ajouté. Déplorant l'absence de huit magistrats au siège, le président du TGI de Créteil, Gilles Rosati, avait lui souligné, lors de l'audience de rentrée de sa juridiction lundi matin, "la situation la plus délicate sur le plan numérique des effectifs" depuis au moins trois ans.

Il a également estimé à 20 % la réduction de ses budgets de fonctionnement pour 2013, rappelant qu'avant l'allocation d'une dotation complémentaire fin 2012, la consommation de papier avait été strictement encadrée et que de nombreux abonnements au titre de la documentation juridique avaient été résiliés.


"C'est dans le cadre de cette recherche d'économies, au vu de l'annonce de la réduction des budgets de fonctionnement, qu'il nous est apparu nécessaire de supprimer les seuls frais de représentation dont nous disposions encore, c'est-à-dire ceux des réceptions des audiences de rentrée", a indiqué le magistrat. "Bien sûr, comme à l'accoutumée, nous vous convions à nous retrouver dans la salle des pas perdus à l'issue de cette cérémonie", a-t-il ajouté.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?