Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Les soldes d'hiver seraient-ils démodés ?

le -

Les soldes d'hiver seraient-ils démodés ?
© A.P.

La Chambre de commerce et d'industrie Paris Île-de-France vient de publier son enquête “Soldes d'hiver 2018”, menée par le Centre régional d'observation du commerce, de l'industrie et des services (Crocis) auprès de 300 commerçants parisiens.

Cet hiver, 65 % des commerçants parisiens se déclarent mécontents du résultat des soldes. Comme le précise l'étude du Crocis, « 66 % d'entre eux n'ont réalisé à cette occasion qu'un chiffre d'affaires au mieux supérieur de 20 % à un mois normal. Et 24 % n'ont fait aucun gain de chiffre d'affaires. Pour 59 % des commerçants, ce résultat est inférieur à celui des soldes de l'hiver dernier ».

Par ailleurs, la saison automne-hiver a été décevante, 55 % des commerçants la jugeant insatisfaisante. C'est également le cas pour la période de Noël. Seule, la moitié des commerçants interrogés est satisfaite. Selon le Crocis, les résultats sont significativement moins bons pour les commerçants indépendants que pour les enseignes, aussi bien pour la saison automne-hiver, la période des fêtes, que celle des soldes.

Le concurrent internet

D'après l'étude, pour 44 % des commerçants, ces mauvais résultats sont d'abord dus à la baisse de la fréquentation. De leur côté, 73 % des commerçants jugent que les ventes par internet sont une réelle concurrence pour leur activité pendant les soldes.

Comme le souligne le Crocis, « cette évolution a des répercussions importantes sur l'activité des commerces, notamment baisse de la fréquentation, du chiffre d'affaires, mais aussi bouleversement dans les rapports entre commerce physique et site web ».

Deuxième raison de ces résultats décevants avancés par l'étude : les promotions en tous genres, tout au long de l'année. Ainsi, 65 % des commerçants interrogés disent avoir eux-mêmes pratiqué des ventes privées ou des promotions avant les soldes (+6 points par rapport à 2017).

Selon le Crocis, « Cette année, la plupart des commerçants ont choisi de mettre en place ces ventes privées début janvier, juste avant les soldes ». Pour 26 % des commerçants, les soldes de cet hiver ont démarré trop tard.

À 48 %, ils auraient préféré un démarrage le 2 janvier. « À Londres, les soldes débutent dès le 26 décembre », indique l'un d'eux ; « sans aller jusque-là, tout début janvier aurait été préférable ». Ces ventes privées juste avant les soldes ont été un succès : 72 % des commerçants se disent satisfaits du résultat.

Le Black Friday en forme

Nouveau venu dans le paysage, le Black Friday n'a cessé de progresser au fil des ans. Pratiqué par 3 % des commerçants en 2015, 10 % en 2016 et 44 % en 2017, il connait néanmoins une petite baisse cette saison. D'après l'étude, la moitié des commerçants pratiquait cette promotion pour la première fois. 59 % l'ont mise en place pendant un week-end.

Selon le Crocis, « les commerçants apprécient le caractère très ponctuel et bref de cette opération qui bénéficie d'un fort impact médiatique dans un mois de novembre traditionnellement creux en termes de consommation ».

Vers des soldes plus courts ?

Pour 55 % des commerçants interrogés, une période de soldes de six semaines est trop longue. Ainsi, 86 % des commerçants sont favorables à l'annonce par le Gouvernement d'un projet de loi réduisant la durée de six à quatre semaines.

Le commerce est un axe prioritaire pour la CCI Paris Ile-de-France, qui a décidé de renforcer ses actions d'accompagnement de la mutation des commerces en lançant un groupe de travail réunissant les principaux acteurs franciliens concernés, afin de proposer une plateforme d'actions collaborative d'ici quelques semaines.




Anne MOREAUX
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer