AccueilEntrepriseLes salariés des très petites entreprises sont invités à voter pour un syndicat

Les salariés des très petites entreprises sont invités à voter pour un syndicat

Les 4,6 millions de salariés des très petites entreprises (TPE) sont appelés à voter pour la première fois pour le syndicat de leur choix, du 28 novembre au 12 décembre, dans un scrutin inédit dont l'enjeu principal est de mesurer l'audience syndicale.
Les salariés des très petites entreprises sont invités à voter pour un syndicat

Entreprise Publié le ,

Ainsi les coiffeurs, esthéticiennes, serveurs, menuisiers, artistes, travailleurs du bâtiment ou encore nourrices qui pour la plupart n'ont jamais pris part à une élection professionnelle, seront appelés à voter. Les électeurs seront près de 3,5 millions, la plupart étant des salariés d’entreprises de moins de 11 salariés. Environ 1,1 million d'employés à domicile ne choisiront pas des représentants élus, mais désigneront un syndicat. Neuf organisations se sont portées candidates au plan national : CGT, CFDT, FO, CFTC, CFE-CGC, Unsa, Solidaires, CNT, CAT. Et trente autres sont en lice sur le plan régional.

"Les électeurs ont déjà reçu un courrier en septembre et vont très prochainement recevoir à la fois les programmes des différents syndicats et un bulletin de vote", a indiqué Jean-Denis Combrexelle, directeur général du Travail.

Gouvernement et syndicats ont les yeux rivés sur le taux de participation qui risque d'être faible, les pronostics allant de 5% pour les plus pessimistes à 20% pour les plus enthousiastes.

Une élection sans représentant, sans urne, "à l'adresse d'une population qui n'est pas familière de la vie syndicale, nécessite beaucoup de pédagogie", a-t-on reconnu au ministère du Travail. Chargé d'organiser le scrutin, le ministère y a consacré 20 millions d'euros, à la fois pour l'organisation et pour la campagne média, qui prévoit encarts dans la presse écrite et spots à la radio. "Pour la première fois, vous pouvez voter pour le syndicat qui peut vous représenter, par courrier ou en un clic", indique le message des spots radio.

En quête de voix, mais aussi désireux de s'implanter dans les TPE, les syndicats ont multiplié ces derniers mois les démarches auprès des salariés, pour les informer de leurs droits. Dirigeants et militants syndicaux ont également multiplié les opérations de porte-à-porte.

Le vote aura lieu par correspondance et par Internet. Son résultat est attendu le 21 décembre.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?