AccueilEntrepriseLes "publics" signent une charte de bonnes pratiques envers les PME

Les "publics" signent une charte de bonnes pratiques envers les PME

Les principaux grands groupes à capitaux publics ont récemment signé à Paris une charte dans laquelle ils s'engagent à soutenir les petites et moyennes entreprises de leurs filières, en les associant notamment à leurs programmes de recherche.
Les
© MRP Alain Salesse

Entreprise Publié le ,

"L'idée c'est de faire en sorte que les entreprises publiques puissent adopter une attitude coopérative et créer un écosystème avec les PME, à l'instar un peu de ce que l'on constate dans la filière aéronautique", a indiqué la ministre déléguée chargée des PME, Fleur Pellerin.

La SNCF, GDF Suez, France Télécom, La Poste et de nombreuses autres entreprises ont paraphé ce document à Bercy en présence de Mme Pellerin et du ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg.

Plus que des objectifs chiffrés, il s'agit de respecter des pratiques, de "renforcer les liens depuis les programmes de recherche jusqu'à la commercialisation", a expliqué la ministre. "C'est vraiment calqué sur le modèle Pacte PME", a-t-elle précisé.

L'association Pacte PME rassemble 47 grands comptes publics et privés et 37 organisations professionnelles et pôles de compétitivité, avec pour objectif affiché de "soutenir le développement des PME françaises pour qu'elles deviennent des ETI" (entreprises de taille intermédiaire). Elle réalise un dossier de suivi annuel du comportement des grands groupes.

Le nouveau texte, qui ne concerne "pas que les PME innovantes", doit contribuer à "changer un peu la culture des directions des achats, faire un peu plus de recherche, tenir au courant les PME des programmes de recherche et développement, les inclure aussi dans les réflexions stratégiques, aider les entreprises à l'export", a indiqué la ministre.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?